Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Comment les "teufeurs" de Lieuron ont-ils pu s'installer ? Gérald Darmanin se justifie

-
Par , France Bleu Armorique

Ce mercredi 13 janvier, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a été questionné par la sénatrice d'Ille-et-Vilaine Françoise Gatel sur les moyens mis en œuvre pour empêcher l'installation des raveurs de Lieuron lors du réveillon du Nouvel an.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin lors d'une séance de questions au gouvernement au Sénat, le 9 décembre 2020.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin lors d'une séance de questions au gouvernement au Sénat, le 9 décembre 2020. © AFP - Daniel Pier / NurPhoto

La rave party du jour de l'An organisée à Lieuron en Ille-et-Vilaine a fait parler au Sénat ce mercredi 13 janvier. A l'occasion de la séance de questions au gouvernement, la sénatrice UDI d'Ille-et-Vilaine, Françoise Gatel a questionné le ministre de l'Intérieur sur ce rassemblement. "Cet événement à haut risque a constitué une provocation sanitaire et sécuritaire. Comment les 2.500 teufeurs ont-ils pu se réunir puis se disperser en France?", a notamment interrogé l'élue bretonne. 

Répondant à la sénatrice, le ministre a préféré évoquer des "délinquants" plutôt que des teufeurs. Avant de saluer le travail des forces de l'ordre : Gérald Darmanin a rappelé que 2.000 verbalisations ont été dressées à l'issue des deux jours de fête. "Deux tonnes et demi de matériel et 15 murs de son ont été saisis. 225 personnes ont été verbalisées pour avoir consommé des stupéfiants."

Sur l'impossibilité pour les forces de l'ordre d'empêcher les teufeurs de s'installer sur le site, Gerald Darmanin a expliqué que _"les réseaux de communication parallèles plutôt que le téléphone et le SMS empêchent le ministère de l’Intérieur d'intervenir. J_e demanderai au Parlement les moyens de se renseigner pour activer les forces de l'ordre dans des conditions acceptables."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess