Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDEO - Connaissez-vous le cimetière allemand de Pornichet ?

mardi 31 octobre 2017 à 18:08 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan

Le cimetière allemand de Pornichet ne connaît pas l'effervescence de la Toussaint. Il y a pourtant là, juste à côte du cimetière municipal, quelques 5000 tombes très bien entretenues mais peu visitées.

Le cimetière allemand de Pornichet jouxte le cimetière municipal.
Le cimetière allemand de Pornichet jouxte le cimetière municipal. © Radio France - Pascale Boucherie

Pornichet, France

Le cimetière allemand de Pornichet compte 4944 tombes de soldats précisément et 80 tombes de civils, tous Allemands et tous morts pendant la Seconde guerre mondiale, en Loire-Atlantique, en Vendée, dans les Deux-Sèvres ainsi que dans le Maine-et-Loire.

Les sépultures sont réduites à de simples plaques en bronze, elles vont par quatre et sont posées sur un socle, quelques centimètres d'épaisseur au milieu d'un vaste gazon vert égayé de pins. Une seule et unique croix en granit de 10 mètres de haut domine le terrain de près de 6000 mètres carrés.

Le lieu a été cédé par la commune de Pornichet à l'Allemagne. C'est une association d'Outre-Rhin qui s'occupe de l'entretien, elle rémunère un jardinier pornichétain qui vient une fois par semaine, le vendredi. L'endroit est impeccable. Il est encore visité régulièrement par les descendants allemands. On voit sur certaines des bibelots : un ange, une énigmatique grenouille, une couronne de fleurs, et même sur l'une d'elles une photo de famille, en couleur. Dernière particularité du lieu : il est ouvert 24 h sur 24.

Les familles continuent de se recueillir sur les tombes des soldats allemands morts pendant la seconde guerre mondiale. - Radio France
Les familles continuent de se recueillir sur les tombes des soldats allemands morts pendant la seconde guerre mondiale. © Radio France - Pascale Boucherie

Si rien ne se passe au cimetière allemand le 1er novembre, en revanche, des officiels sont attendus le dimanche 19 novembre, pour la Journée du Deuil national allemand.

Reportage sonore.