Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

VIDÉO - Coronavirus en Bretagne : les fêtes familiales dans le collimateur

Alors que le nombre de foyers épidémiques augmente en Bretagne, la préfecture et l'agence régionale de santé appellent à la vigilance. Certains de ces foyers ont émergé lors de fêtes de famille ou de soirées privées.

Lors des soirées les gestes barrières ne sont pas toujours observés.
Lors des soirées les gestes barrières ne sont pas toujours observés. © Maxppp - Maxppp

Depuis le 10 juillet, le nombre de cas positifs de coronavirus augmente sensiblement en Bretagne. Il a même été multiplié par dix depuis le déconfinement. Entre le vendredi 17 juillet et ce lundi 21 juillet, 143 cas ont été recensés dans la région. Il y a désormais huit foyers épidémiques localisés dans le Finistère et trois dans les Côtes-d'Armor.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Cette augmentation des cas n'est pas liée à l'arrivée des touristes mais en revanche le brassage des populations peut expliquer cette hausse des cas," précise Michèle Kirry, la préfète de Bretagne ce mardi 21 juillet.  "Il y a un relâchement dans l'application des gestes barrières et de nombreux cas positifs recensés sont liés à des rassemblements familiaux ou des fêtes privées."

Les gens infectés ne respectent pas forcément la mise à l'isolement.

"Dans le Finistère, plusieurs cas de coronavirus ont émergés après une fête qui a rassemblé 200 personnes," indique Anne-Briac Bili, directrice de cabinet de l'Agence régionale de Santé. "Il faut ajouter à cela que les gens infectés ne respectent pas forcément la mise à l'isolement, ce qui est problématique." Les autorités ne veulent pas inquiéter la population. "Le nombre d'hospitalisations reste stable et aucun des clusters n'est hors de contrôle. Nous faisons le suivi des cas comme nous avons désormais l'habitude de le faire avec l'aide de la sécurité sociale."

Pour le moment, la préfecture n'envisage pas de prendre de nouvelles mesures restrictives. "Mais je ne m'interdis rien," confie la préfète Michèle Kirry. "On peut envisager la fermeture de nouveaux établissements ou des mesures pour limiter les rassemblements mais pour le moment cela n'est pas à l"ordre du jour."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess