Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Covid : deux malades d'Auvergne-Rhône-Alpes transférés au CHU de Rennes

-
Par , France Bleu Armorique

Pour la première fois depuis le début de la deuxième vague épidémique, le CHU de Rennes (ille-et-Vilaine) accueille deux malades du Covid originaires de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ils ont été transférés par avion ce mardi 24 novembre.

L'avion s'est posé à Saint-Jacques-de-la-Lande en milieu d'après-midi.
L'avion s'est posé à Saint-Jacques-de-la-Lande en milieu d'après-midi. © Radio France - Benjamin Fontaine

Deux patients malades du Covid hospitalisés en région Auvergne-Rhône-Alpes ont été accueillis à l'hôpital Pontchaillou de Rennes ce mardi 24 novembre. Ils ont été pris en charge dans le service de réanimation chirurgicale. C'est une première pour le CHU de Rennes depuis le début de la deuxième vague épidémique.

Il est aux alentours de 15h20 lorsque l'avion en provenance d'Annecy se pose sur le tarmac de l'aéroport de Saint-Jacques-de-La-Lande. Trois véhicules du Samu rejoignent alors la piste. A bord se trouvent deux infirmiers, un anesthésiste, une infirmière et un médecin. Ils partent à la rencontre de leurs trois collègues de l'hôpital d'Annecy. Une opération délicate démarre alors. Il s'agit de transférer les deux patients, un homme et une femme d'une soixantaine d'années, profondément endormis.

Les véhicules escortés par la police pour le retour à l'hôpital

"Leur état de santé reste compatible avec un transport en avion sanitaire. Ils ne sont pas mis en danger pendant ce transfert," assure le docteur Emmanuel Rousseau du Samu 35.

En quarante minutes, les deux malades ont rejoint les ambulances du Samu 35. Les véhicules repartent sous bonne escorte. Des policiers ouvrent la voie. Les véhicules filent à vive allure sur la rocade de Rennes. En moins d'un quart d'heure ils ont rejoint le CHU et les deux patients sont transférés au service de réanimation chirurgicale où ils vont être placés sous surveillance.

La tension redescend au CHU Pontchaillou

"Tout s'est passé de façon très fluide. Les patients vont être pris en charge par les réanimateurs et les soignants du CHU," ajoute le docteur Rousseau.

L'arrivée des malades au service de réanimation de l'hôpital.
L'arrivée des malades au service de réanimation de l'hôpital. © Radio France - Benjamin Fontaine

Depuis le 27 octobre, 42 patients venus d'autres régions ont été accueillis en Bretagne pour être soignés. Ils ont été envoyés à Brest, Quimper, Saint-Brieuc ou Vannes notamment. "Nous pouvons jouer ce rôle de solidarité aujourd'hui car le pic de l'épidémie a été passé chez nous le 14 novembre. Nous n'avions pas été sollicités pour le moment par l'ARS car nous sommes l'établissement breton qui a pris en charge le plus de patients Covid avec un taux d'occupation qui a été le plus élevé de la région," explique Véronique Anatole-Touzet, directrice générale de l'hôpital. 

Il reste à ce jour une centaine de patients Covid hospitalisés au CHU de Rennes dont une vingtaine en réanimation. "Nous pouvons commencer à réviser nos plans de mobilisation et reprogrammer certaines activités." souffle la directrice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess