Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

[VIDEO] Découvrez le robot-nettoyeur de la gare de Lyon

-
Par , , France Bleu Paris
Paris, France

Après avoir testé un robot-humanoïde pour renseigner les voyageurs dans plusieurs gares des Pays de la Loie, la SNCF a lancé dans le grand bain ce jeudi un autre robot. Un robot nettoyeur qui a pour mission de veiller à la propreté de la gare de Lyon

Le robot parcoure la salle des fresques
Le robot parcoure la salle des fresques © Radio France - Fiona Moghaddam

Les robots n'ont pas encore appris à conduire des trains mais peu à peu ils étendent leur emprise à la SNCF. La compagnie ferroviaire a déjà testé en décembre dernier un robot-humanoïde pour renseigner les voyageurs notamment en gare de Nort-sur-Erdre, près de Nantes.

Et ce mercredi, elle a présenté un robot chargé de nettoyer la salle des fresques de la gare de Lyon à Paris. Un robot baptisé "Intellibot" qui a fait ses premiers pas sous le regard parfois amusé, parfois indifférent des voyageurs.

C'est un robot qui mesure environ un mètre sur un mètre et qui est doté d'un balai-raclette à l'arrière. D'une autonomie de quatre heures, sa mission c'est de nettoyer la salle des fresques en continu à Gare de Lyon. Il suffit de le programmer pour qu'il se déplace seul au milieu des voyageurs, sans autre intervention humaine nécessaire. Pas de risque pour les voyageurs qui ne le verraient pas arriver, des sonars lui permettent d'éviter les obstacles, "son temps de réaction est plus rapide que celui d'une personne" détaille Eric Vaucher, de la société Diversey Care qui commercialise le robot. L'objectif pour la SNCF c'est d'avoir des gares "plus propres demain qu'elles ne le sont aujourd'hui" explique Patrick Ropert, directeur général de SNCF Gares et Connexions. Le robot permet donc de nettoyer le sol, le personnel en charge de l'entretien s'occupe lui des finitions. "Un gain de temps", confie l'une des agents, "pendant que le robot lave le sol, nous on peut faire autre chose, comme les petits recoins". Pour le moment, pas question de remplacer l'humain, le robot intervient en complément affirme la SNCF. Un nouvel agent d'entretien qui a un certain coût : 35 000 euros.

Bientôt d'autres robots dans les gares

Intellibot existe déjà à l'aéroport de Houston (Etats-Unis) mais c'est le tout premier en Europe. Prochainement c'est un autre robot qui doit être testé à Gare de l'Est : le robot-porteur de valises, dans un premier temps exclusivement pour les personnes à mobilité réduite. Selon la SNCF, deux autres prototypes sont en ce moment étudiés : un robot qui pourra atteindre de très grandes hauteurs (pour enlever les toiles d'araignée par exemple) et un robot "brosse à dents" pour décoller les chewing-gum ou autre saleté incrustée. Quant au robot humanoïde Pepper, il a été testé dans trois gares des Pays de la Loire pour l'accueil des voyageurs. Son intérêt ? "Il parle un très grand nombre de langues et il permettra demain d'accueillir [les voyageurs] en chinois, en farsi, en indien, en anglais.... " précise Patrick Ropert qui estime que "dans le futur toutes les grandes gares seront équipées de robots".

  • SNCF
Choix de la station

À venir dansDanssecondess