Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Des diots en "click and collect" pour sauver l'Ascol 38, le club de foot du lac de Paladru

-
Par , France Bleu Isère

Les associations n'échappent pas à la crise sanitaire. Annulation des animations et donc perte de revenus. Pour relever la tête, le club de football amateur du lac de Paladru, l'Ascol 38, a organisé une vente à emporter de diots et de polenta ce dimanche sur le marché de Charavines. Succès garanti !

La crise sanitaire impacte fortement les associations, privés de leurs faibles revenus avec l'annulation des animations. Pour faire face à cela, le club de foot du lac de Paladru, l'Ascol 38, a organisé ce dimanche une vente à emporter de diots et de polenta sur le marché de Charavines en Isère. Objectif réussi puisque tout a été vendu et les gestes barrières respectés.

REPORTAGE avec l'Ascol 38 et sa vente à emporter de diots et polenta à Charavines

Impossible de les manquer à l'arrivée sur le marché. Une rangée de sac n'attend qu'à être récupérée par tous les amateurs de diots. Un passage obligé pour Michel. "Il faut quand même faire tourner l'association. Et puis, on ne va pas le cacher, on aime bien les diots (rires)" dit-il. "Le club doit continuer de vivre" lance Cathy. "Pas besoin de faire à manger à midi" poursuit-elle, accompagnée de sa fille. 

Beaucoup ont réservé avant de venir. Ce dimanche matin, il ne restait que 40 diots à vendre pour les derniers gourmands.
Beaucoup ont réservé avant de venir. Ce dimanche matin, il ne restait que 40 diots à vendre pour les derniers gourmands. © Radio France - Bastien Thomas

"Ça a super bien marché" se réjouit Rémi Deusébio, jeune président de l'Ascol 38. "On a eu plus de 400 réservations avant de s'installer ce dimanche sur le marché. Il en restait 40 et tout est parti en une heure et demi" continue-t-il. "Objectif réussi, en plus dans le respect des gestes barrières" note-t-il encore. En tout, avec la vente de boisson à côté, le club a récolté plus de 1000 euros.

"C'est compliqué pour les associations en ce moment. On essaie de survivre." - Rémi Deusébio, président de l'Ascol 38

"On veut redynamiser le club. On est en place ici depuis six mois seulement" explique Rémi Deusébio. "En plus avec la Covid, on a pu faire que deux événements cette année. Mais pas le tournoi de pétanque ou le traditionnel loto du foot" dit-il encore. "L'objectif, c'est de pouvoir investir sur le personnel, nos coachs mais aussi acheter du nouveau matériel pour les jeunes, les séniors et les vétérans" détaille le président de 25 ans, totalement investi dans sa nouvelle mission à la tête de ce club familial. 

Cet événement c'est aussi le retour de la convivialité perdue. Avec un verre de vin chaud par exemple. Bonne idée non avec ce froid ? Mais avec modération bien sûr !
Cet événement c'est aussi le retour de la convivialité perdue. Avec un verre de vin chaud par exemple. Bonne idée non avec ce froid ? Mais avec modération bien sûr ! © Radio France - Bastien Thomas

Les enfants ont pu retourner à l'école de foot il y a deux semaines, les plus âgés il y a seulement quelques jours. Mais toujours pas de matchs officiels à l'horizon. "Il n'y a pas de charges fixes et de pertes liées à ça" rassure Rémi. Par contre, toutes les licences ont bien été payées. Dans tous les cas, l'Ascol 38 veut continuer ses ventes en "click and collect", c'est dans l'ère du temps "et c'est plus rentable" sourie Rémi Deusébio. Chaque mois, toujours sur le marché, avec un plat différent !

Le club est bien entouré avec de nouveaux sponsors.
Le club est bien entouré avec de nouveaux sponsors. - Rémi Deusébio
Choix de la station

À venir dansDanssecondess