Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - Deux retraités louent une maison insalubre à... la Ville de Saint-Victoret !

mercredi 25 juillet 2018 à 20:51 Par Marie Rouarch, France Bleu Provence

L'opposition crie au scandale à Saint-Victoret (Bouches-du-Rhône): deux retraités louent une maison complètement insalubre, dont la mairie elle-même est propriétaire depuis 2010. La municipalité s'engage à reloger les deux occupants dans un délai d'une semaine.

La "douche" est encrassée, les murs couverts de moisissures
La "douche" est encrassée, les murs couverts de moisissures © Radio France - Marie Rouarch

Saint-Victoret, France

"Sordide", "un taudis"... Pierre Gelsi, conseiller municipal d'opposition, n'emploie que des mots forts pour qualifier cette petite bâtisse délabrée en bord de route, à Saint-Victoret, près de Vitrolles. Cette maison, propriété de la ville depuis 2010, est occupée par des retraités. Deux hommes qui vivent dans des conditions indignes depuis des années. 

Les deux occupants, âgés de 69 et 71 ans, vivaient déjà dans la maison lorsque la Ville l'a rachetée à un privé, en 2010, avec l'idée de la raser. Elle se trouvait déjà dans un état déplorable. "Je voulais faire place nette, éviter les bidonvilles", commente le maire de Saint-Victoret, Claude Piccirillo.  

"Les deux hommes ne se sont jamais plaint." - Claude Piccirillo, maire de Saint-Victoret

Selon la municipalité, les occupants de la maisonnette n'ont jamais vraiment demandé à partir. Pourtant le bâtiment tombe en ruine : carreaux des fenêtres absents, moisissure sur les murs, électricité pas aux normes, pas d'eau courante... Et la liste est longue. "J'ai un peu honte", témoigne l'un des habitants, âgé de 71 ans. 

Quand la pompe à eau qui leur permettait de se doucher ou de laver la vaisselle a rendu l'âme début juillet, les deux hommes ont alerté la Ville, puis l'opposition. Dont Pierre Gelsi, conseiller municipal. Il s'est rendu sur place et se dit choqué : "C'est inacceptable qu'une ville ait ce genre de logement dans son parc locatif", commente-t-il.

Difficile de se loger avec une petite retraite

Les locataires affirment quant à eux vouloir un logement digne, à Saint-Victoret si possible, à Marignane ou à Vitrolles dans le cas contraire. Mais pas facile de trouver un appartement quand on a déjà du mal, parfois, à s'acquitter des 174 euros de loyer mensuel pour cette maison insalubre. 

La municipalité, elle, plaide la bonne foi : "C'est parce que la maison est en mauvais état que nous l'avons achetée, pour la démolir, explique Claude Piccirillo. On a fait des dossiers auprès de bailleurs sociaux pour reloger ces deux hommes, mais nous n'avons reçu que des lettres de refus. Comme ils ont des problèmes financiers, les HLM sont frileux pour leur accorder un logement". Bien consciente de l'état de délabrement du logement, la municipalité s'engage toutefois à leur trouver une nouvelle solution d'hébergement d'ici une semaine.