Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

VIDÉO : environ 200 personnes manifestent contre la réforme des retraites à Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

La manifestation en intersyndicale contre la réforme des retraites a rassemblé au moins 200 personnes ce samedi 28 décembre à Bordeaux à la mi-journée, avec un départ de la gare pour un point de chute place Stalingrad rive droite.

Les manifestants sont passés par le pont de pierre à Bordeaux.
Les manifestants sont passés par le pont de pierre à Bordeaux. © Radio France - Mélanie Juvé

Bordeaux, France

Au moins 200 personnes ont manifesté ce samedi 28 décembre à la mi-journée à Bordeaux contre la réforme des retraites. Une manifestation interprofessionnelle et intersyndicale avec quelques gilets jaunes, qui est partie de la gare pour rejoindre la place Stalingrad dans une ambiance globalement bonne enfant. D'autres manifestations ont eu lieu un peu partout en France.

Manifester entre deux réveillons, une évidence pour Simon, cheminot à Bordeaux : "C'est surtout pour montrer aux non-grévistes et au gouvernement qu'on est encore là. On est pas des casseurs ou des anti-sociaux, on est là pour notre avenir. C'est juste un réveillon, il y en aura d'autres, plus heureux j'espère." Quant à la petite mobilisation ce jour-là : "On est toujours un peu déçu, mais j'en ai vu d'autres des manifs où il n"y avait pas le monde qu'on espérait, et ce n'est pas grave ! On continue à avoir du soutien de la population, on le voit avec les gens qu'on croise et les sondages."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu