Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO | Fusion entre la Picardie et le Nord-Pas-de-Calais : les députés votent

-
Par , France Bleu Nord

Les députés votent ce mardi la nouvelle carte de France avec treize régions au lieu de vingt-deux. Le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie seront alors mariées. Au 1er janvier 2016, ce ne sera plus qu'une seule région avec 6 millions d'habitants.

Les députés votent la nouvelle carte de France avec 13 régions au lieu de 22 aujourd'hui
Les députés votent la nouvelle carte de France avec 13 régions au lieu de 22 aujourd'hui © Maxppp

C'est une journée importante. Les députés votent  mardi la nouvelle carte de France. A partir du 1er janvier 2016, la France comptera treize régions au lieu de vingt-deux aujourd'hui. Malgré l'opposition de la droite et de certains à gauche, le  Nord-Pas-de-Calais va se marier avec la Picardie. La nouvelle grande région totalisera 6 millions d'habitants (4 millions pour le Nord-Pas-de-Calais et 2 millions pour les Picardie).

Si cette fusion est loin de faire l'unanimité auprès des élus, les acteurs économiques y sont plutôt favorables. « Incontestablement, ca va apporter de la visibilité » , se réjouit Frédéric Motte, le président du Medef du Nord-Pas-de-Calais, « un certains nombres de secteurs économiques sont complémentaires comme l'agroalimentaire, le bois, et l'automobile » .

« Il faut ajouter les pole de compétitivité qui travaillent sur les innovations de demain. Or, certains sont déjà en partenariat avec la Picardie. Il y a là des opportunités d'aller plus vite, plus loin et plus fort » , renchérit Frédéric Motte.

De son côté, Philippe Vasseur, le président de la CCI Nord de France est convaincu que cette fusion entre le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie sera le signe d'un renouveau économique. Il pense en particulier au futur canal Seine-Nord qui selon lui aura d’importantes retombées pour la grande région : « Ça scellera l'union de la futur région. Et c'est un axe de renouveau économique pour notre future région » .

Une usine à gaz 

Pierre Mathiot, le directeur de Sciences Po Lille estime qu'en l'état actuel du projet, la fusion des régions est une usine à gaz. « Si ça s'était accompagné d'une suppression des départements et d'une montée en puissance des régions pour la gestion des politiques publiques, je pense que ca aurait eu beaucoup de sens » .

Choix de la station

À venir dansDanssecondess