Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Gérald Darmanin à Alès redit son affection pour Nicolas Sarkozy

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, s'est entretenu avec la troupe au commissariat d'Alès, ce lundi. Une rencontre prévue dans le cadre du Beauvau de la sécurité. En marge de la visite, Gérald Darmanin a réaffirmé son soutien à Nicolas Sarkozy.

Gérald Darmanin à Alès pour le 4e Beauvau de la sécurité.
Gérald Darmanin à Alès pour le 4e Beauvau de la sécurité. © Radio France - Ludovic Labastrrou

Pas de déclaration fracassante en terme de postes dans les commissariats du Gard annoncée ce lundi par le ministre de l’Intérieur. Gérald Darmanin était à Alès dans le cadre du quatrième Beauvau de la sécurité. Quatorze policiers à Nîmes (un priorité dans une ville fortement impactée par le trafic de stupéfiants), trois adjoints à Alès, rien pour Bagnols-sur-Cèze. Mais le ministre s'est engagé à ce qu'il y ait plus de policiers partout à la fin de la mandature. 

30% de policiers en plus depuis 2017

Quatorze policiers de plus à Nîmes, trois adjoints à Alès, rien à Bagnols mais Gérald Darmanin a également expliqué qu'il priorisait, "pour le moment les grosses agglomérations" comme Nîmes, touchée par les violences nées du narco-banditisme, mais qu'à la fin de la mandature, "_il y aura plus de policiers_dans les commissariats gardois".

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Je n'oublierai personne y compris dans le Gard.

Il faut tout mettre sur la table

Le ministre de l'Intérieur a évoqué bien des sujets avec la troupe. À une question sur le manque d'effectif chez les "nuiteux", Gérald Darmanin souligne la prime accordée récemment. Il évoque aussi les chefs "qui ne cheffent pas assez", indiquant qu'une meilleur rémunération "viendrait en contrepartie de services rendus effectifs". Il n'hésite pas à "tout mettre sur la table", reconnait la députée du Gard, Annie Chapelier.

Annie Chapelier, députée du Gard.

"Chacun sait l'affection que j'aie pour lui"

Interrogé sur la condamnation de son ami - et revendiqué comme tel - Nicolas Sarkozy dans l'affaire des écoutes, (trois ans dont un an ferme), le ministre de l’Intérieur qui ne "commente jamais les décisions de justice" lui a quand même apporté son soutien. Ce dernier fera appel.

Mon soutien dans ces moments difficiles pour Nicolas Sarkozy.

La députée de la 4e circonscription, Annie Chapelier
La députée de la 4e circonscription, Annie Chapelier © Radio France - Ludovic Labastrou
Un "premier flic de France" qui s'est voulu à l'écoute à Alès (Gard).
Un "premier flic de France" qui s'est voulu à l'écoute à Alès (Gard). © Radio France - Ludovic Labastrou
Questions/Réponses au commissariat d'Alès (Gard).
Questions/Réponses au commissariat d'Alès (Gard). © Radio France - Ludovic Labastrou
Choix de la station

À venir dansDanssecondess