Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - "Il n'y a pas de raisons de confiner Quiberon" assure le préfet du Morbihan

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Le préfet du Morbihan, Patrice Faure a fait le point sur l'évolution des cas groupés de coronavirus repérés à Quiberon dans le Morbihan. Une dizaine de cas ont été détectés mais selon le représentant de l'Etat il n'y a pas lieu de confiner la commune.

Patrice Faure a fait un point sur l'épidémie de coronavirus à Quiberon.
Patrice Faure a fait un point sur l'épidémie de coronavirus à Quiberon. - Compte Facebook Préfecture du Morbihan

"Il n'y a pas de cluster ou de foyer épidémique à Quiberon. Il s'agit de cas groupés qui sont isolés et ne sont pas dispersés dans la commune. Il n'y a pas de raison de céder à la psychose ni de confiner la ville." Ce vendredi 24 juillet, quelques heures après les mesures prises par la commune de Quiberon pour imposer le port du masque dans certaines rues le préfet du Morbihan tient à rassurer. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dix cas positifs et des malades isolés

Dix cas positifs de coronavirus ont été détectés. Tous les malades ont été isolés. "Nous avons eu connaissance d'un premier cas ce mardi 21 juillet. Un saisonnier hébergé au camping municipal a été identifié. Nous avons par la suite testé 22 pompiers venus en renfort pour la saison qui se trouvaient eux aussi au camping. Tous les tests se sont révélés négatifs," explique Patrice Faure.

Les cas-contact du saisonnier ont été identifiés. "Il n'y en avait aucun dans son entourage professionnel car les mesures barrières ont été bien respectées," souligne Claire Muzellec-Kabouche, directrice départementale de l'ARS dans le Morbihan. "Trois autres personnes ont été mises à l'isolement parmi les saisonniers de ce magasin car il y a eu des contacts dans un cadre privé."

Un bar menacé de fermeture administrative

Les investigations se sont alors poursuivies.Pas moins de 25 personnes identifiées comme étant "à risque élevé" ont été ou vont être dépistées dans les prochains jours. "Nous nous sommes rendus compte que le jeune homme avait menti. En tout cas qu'il n'avait pas tout dit de ses agissements durant le week-end," s'est agacé Patrice Faure. "Dans un bar des soirées dansantes sont organisées et plus d'une dizaine de participants nous ont fait la liste des moments passés à danser dans ces infrastructures. Un gérant de bar est d'ailleurs en train d'être interrogé par la gendarmerie." Son établissement pourrait être fermé dès ce vendredi.

Le préfet invité les touristes à maintenir leur séjour prévu à Quiberon dans les prochains jours. "Des mesures sont prises pour imposer le port du masque dans les lieux les plus bondés." Selon Patrice Faure il n'y a pas de raison non plus de suspendre les navettes entre Belle-Île et Quiberon. "Nous avons constaté que l'ensemble des mesures de distanciation et de protection étaient prises."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess