Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDEO - Jardinage, course à pied, cyclisme, quand les cimetières sont aussi des lieux de vie

lundi 30 octobre 2017 à 18:57 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan

A Nantes, les cimetières sont aussi des lieux de vie. Il n'y a pas qu'à la Toussaint que les allées bordées de tombes sont parcourues. Les 15 cimetières nantais sont fréquentés toute l'année durant et pas forcément dans le but de se recueillir auprès des défunts.

La tombe potagère du cimetière de la Bouteillerie, près du Jardin des plantes à Nantes.
La tombe potagère du cimetière de la Bouteillerie, près du Jardin des plantes à Nantes. © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

Les 15 cimetières nantais et leurs 60.000 tombes sont fréquentés toute l'année durant et pas forcément dans le but de se recueillir auprès des défunts.

Au cimetière de la Miséricorde par exemple, celui que les Nantais appellent :

Le Père Lachaise nantais."

Entre les tombes des familles Lefevre Utile comme les biscuits LU, ou Livet comme le lycée, il n'est pas rare de croiser des joggeurs. Nathalie est vendeuse de chrysanthèmes.

Short et T-shirt (comme sur une piste d'athlétisme ndlr)."

On y voit même des cyclistes :

Je fais-moi même de la bicyclette dans les allées."- Monique

A Monique, le cimetière de la Miséricorde procure plein de petits plaisirs insoupçonnés :

On est au soleil et tranquilles, pas gênés par la circulation."

Mais au chapitre des cimetières extraordinaires, celui de la Bouteillerie près du Jardin des plantes bat tous les autres. Une table, quatre chaises pour se poser entre les sépultures, et Lise pas peu fière de montrer les créations de l'association "big-bang memorial". Elle y fait du jardinage; en y plantant des fleurs, ou de la vigne.

L'objectif c'est de redonner la vie à ce cimetière, ça donne un rayon de soleil à ces tombes un peu triste." - Lise, de l'association 'big bang memorial'

Sur l'emplacement d'une sépulture appelée "tombe potagère", on trouve même des choux :

Oui des choux qui se mangent, mais la tombe est inoccupée, il n'y a personne dessous."- Lise

Et avec de vieilles couronnes promises au rebus, l'artiste Gaelle Le Guillou a façonné un immense parterre coloré.

C'est un vrai régal de voir toutes ces couleurs, toutes ces céramiques, tout ce travail d'artisanat."- Lise

Au mois de décembre, Lise et ses amis s'amuseront même à replanter les chrysanthèmes déposés en cette Toussaint. C'est toujours mieux dit l'association que de les voir tout fânés.

Tournicoti, tournicoton, à la Bouteillerie se trouve aussi la tombe très colorée de Serge Danot, l'inventeur de Pollux et du Manége enchanté.

La tombe de Serge Danot, réalisateur du Manège Enchanté. - Radio France
La tombe de Serge Danot, réalisateur du Manège Enchanté. © Radio France - Pascale Boucherie