Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Jérôme Nutile, le grand chef nîmois, a un jardin secret à Vézénobres

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gard Lozère

Cévenol d'origine, Jérôme Nutile travaille main dans la main avec un maraîcher de Vézénobres (Gard). Christian Colautti a dédié 4.000 mètres carrés de ses terres aux envies en fruits et légumes du grand chef nîmois.

Jérôme Nutile, Brigitte et Christian Colautti dans le jardin de Jérôme à Vézénobres (Gard).
Jérôme Nutile, Brigitte et Christian Colautti dans le jardin de Jérôme à Vézénobres (Gard). © Radio France - Ludovic Labastrou

Jérôme Nutile a un jardin secret et France Bleu Gard Lozère lève le voile pour vous. Il est situé à Vézénobres chez le maraîcher-militant, Christian Colautti. Les deux hommes travaillent ensemble depuis longtemps. La confiance s'est installée, d'où l'idée de conforter cette collaboration entre un chef nîmois exigeant et un paysan qui l'est tout autant. Ce dernier a donc dédié une partie de ses terres aux envies du chef. 

"Fruits, légumes, on va tout lui faire."

Quelque 4.000 mètres carrés entièrement dédiés au Cévenol (il est de Saint-Martin-de-Valgualgues) : "Tomates anciennes, aubergines, poivrons, piments des Cévennes" détaille Christian Colautti, paysan-militant de la culture bio, "on va tout faire pour lui, cela fait trois ans qu'on est en test, maintenant, on y va".

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Reportage "on air" dans le jardin de Jérôme à Vézénobres.

"Comme tous mes confrères, j'attends le 19 mai avec impatience."

Jérôme Nutile tient à Nîmes, au mas de Boudan, un restaurant gastronomique doublé d’un Bistr’AU. Il emploie 45 salariés. et attend le 19 mai (levée des mesures de freinage de l'épidémie) même s'il se fait quelques soucis quant au retour de son personnel. "Seront-ils tous là ?" C'est vrai que "le week end de libre, c'est bien", reconnaît le chef, mais "moi, au bout d'un moment, ça m'allait plus".

"Nos salariés come ceux de mes confrères seront-ils tous là ?".

"Ils sont déjà bons, Jérôme va les sublimer."

Une double reconnaissance, "de notre travail, dans le respect de la nature et des sols, d'où la qualité de nos produits" explique le maraîcher de Vézénobres. "Nos terres sont désherbées à la main, sans pesticide et avec la meilleure des sélections en matière de plantes". Le jardin de Jérôme Nutile "qui n'est plus un secret mais à plus d'un secret" devrait produire de l'ordre de quatre tonnes annuelles.

"Légumes, ou fruits, on va faire tout ce dont Jérôme a besoin".

"Le jardin de Jérôme à Vézénobres, un jardin extraordinaire".
"Le jardin de Jérôme à Vézénobres, un jardin extraordinaire". © Radio France - Ludovic Labastrou
Choix de la station

À venir dansDanssecondess