Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - L'école nationale de police de Saint-Malo défilera sur les Champs-Élysées le 14 juillet

-
Par , France Bleu Armorique

Les élèves sélectionnés par l'école nationale de police de Saint-Malo pour défiler le 14 juillet se préparent. Une dernière répétition était organisée jeudi 27 mai sur l'hippodrome de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) : sa largeur est proche de celle des Champs-Élysées.

"Gauche, gauche, gauche !" Sous les ordres de l'instructeur, des centaines de bras s'agitent dans le même sens pendant que les bottes frappent le sol en rythme. Une centaine d'élèves de l'école nationale de police de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) ont suivi leur quatrième et dernière répétition jeudi 27 mai avant le défiler du 14 juillet sur les Champs-Élysées.

Une sélection très pointue 

L'hippodrome de Saint-Malo n'a pas été choisi au hasard. "On avait commencé les premières répétitions à l'école mais on ne pouvait pas placer l'ensemble des bataillons qui doivent faire une largeur de huit élèves de front", explique le commissaire divisionnaire et directeur de l'école Emmanuel Montaut. 

Le commissaire divisionnaire et directeur de l'école nationale de police de Saint-Malo Emmanuel Montaut ouvre la marche.
Le commissaire divisionnaire et directeur de l'école nationale de police de Saint-Malo Emmanuel Montaut ouvre la marche. © Radio France - Maxime Glorieux

Seuls 80 des 167 élèves de la promotion ont été sélectionnés sur des critères bien précis : "Leur portée de tête, l'alignement, la levée des bras et surtout la marche au pas pour être bien cadencés et qu'il y ait une belle harmonie pour le défilé."

Des cadets de la République en renfort 

Les futurs gardiens de la paix font des aller-retour sur l'hippodrome, au son de la musique diffusée sur des haut-parleurs fixés sur le toit d'une voiture. La marche est chorégraphiée au millimètre près. Une vingtaine de cadets de la République clôturent la marche. "C'est génial le système de cadet pour les personnes comme moi qui ont un peu décroché à l'école, lance Maxime, 22 ans. Ça remet dans le bain et ça prépare bien au concours de gardien de la paix."

Les répétitions durent de 8 heures à 17h30 en continu.
Les répétitions durent de 8 heures à 17h30 en continu. © Radio France - Maxime Glorieux

Ce jeune Lorientais sait que le moindre décalage se verra à la télévision : "Forcément il y a un peu d'appréhension car c'est un évènement qui est diffusé dans la France entière". Maxime s'entraine depuis plusieurs mois à la marche au pas avec ses instructeurs. "Et même nous, pour se déplacer de bâtiment en bâtiment, on essaye de s'entrainer par nous-même", ajoute le jeune cadet.

De père en fils 

Son père a lui-même défilé sur les Champs-Élysées, formé par le même responsable : le brigadier chef Jean-François Caudet, qui s'apprête à défiler pour la cinquième fois depuis 1996."C'est un entrainement difficile pour un match facile, analyse-t-il entre deux répétitions. L'entrainement est rigoureux mais l'aboutissement est grandiose, ils auront les Champs-Élysées pour eux tout seuls avec des étoiles plein les yeux !" Les élèves ont désormais rendez-vous à Paris le 30 juin pour deux semaines de répétitions intensives, avant le grand défilé.

Les deux dernières semaines de répétition ont pour but de coordonner les défilés des policiers et ceux des militaires.
Les deux dernières semaines de répétition ont pour but de coordonner les défilés des policiers et ceux des militaires. © Radio France - Maxime Glorieux
Choix de la station

À venir dansDanssecondess