Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - La colère, le dégoût d'une commerçante à Craon, ses décorations de Noël ont été vandalisées

-
Par , France Bleu Mayenne

Aurélie Mahier est la gérante d'une bijouterie dans le centre-ville de Craon. En venant à la boutique, elle a découvert que ses décorations de Noël avaient été vandalisées. Dans une vidéo publiée sur Facebook, et vue des dizaines de milliers de fois, elle exprime son dégoût.

La bijouterie d'Aurélie Mahier à Craon
La bijouterie d'Aurélie Mahier à Craon - capture d'écran

La colère, le dépit d'une commerçante de Craon. Elle essaie juste de s'en sortir, d'égayer son quotidien et celui des habitants de la ville de Craon, dans une période déjà bien difficile pour elle puisque le confinement l'a obligé à baisser le rideau. Et quand elle découvre que ses décorations de Noël ont été abîmées, vandalisés, elle explose de rage.

Aurélie Mahier est bijoutière. Elle a publié une vidéo sur Facebook où elle est au bord des larmes. Elle y exprime son dégoût : "je suis très énervée. J'essaie de mettre de la joie chez tout le monde avec une belle déco, de sauver mon magasin. Des heures de travail qui s'envolent. Et quand j'arrive, il y a un petit con ou une petite conne qui a tout arraché. Je te promets, je te retrouverai". 

Cette courte vidéo a déjà été vue des dizaines de milliers de fois, accompagnée de centaines de commentaires de soutien, de réconfort. 

Contactée, Aurélie Mahier nous dit qu'elle n'a pas porté plainte. Pour l'instant, celui ou ceux qui s'en sont pris à ses décorations de Noël n'ont pas été identifiés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess