Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - "La honte doit changer de camp", Marie-Paule Carrey-Le Bas, directrice France Victimes 37

-
Par , France Bleu Touraine

Libérer la parole pour mesurer l'ampleur du fléau des abus sexuels dans l'Eglise. C'est l'objectif de la commission Sauvé. Une commission indépendante qui vient de lancer un appel à témoignage. L'association France Victimes mettra à sa disposition sa plate-forme téléphonique.

Marie-Paule Carrey-le Bas, directrice de l'association France Victimes 37
Marie-Paule Carrey-le Bas, directrice de l'association France Victimes 37 © Radio France - Sandrine Nardou

Marie-Paule Carrey-Le Bas est la directrice de l'association d'aide aux victimes France Victimes 37 : 

_" Libérer la parole c'est tout simplement pouvoir entendre. Ce qui ne se faisait pas jusqu'ici, c'était inaudible ce genre d'abus commis par des personnes de l'Eglise.  _Quand on est victime, le poids de la culpabilité peut être important, le poids du non-dit, du secret et là d'autant plus puisque l'on parle ici de personnes qui avaient autorité, une autorité morale sur les victimes. 

Aujourd'hui, la honte doit changer de camp. Non je ne suis pas responsable, je n'ai pas à avoir honte. Je peux dire les choses. Ce n'est plus un tabou comme avant lorsque certains disaient "non tu ne peux pas dire ça de ce prêtre là". Cette commission va permettre aussi de faire changer les mentalités". 

Cette commission va s'appuyer sur la plate-forme téléphonique de France Victimes

" Ce sont des écoutants spécialisés. C'est la première porte ouverte pour pouvoir dire ce qui vous est arrivé. Vous pouvez être renvoyé vers le service d'aide aux victimes local pour bénéficier le cas échéant d'une prise en charge psychologique et juridique."

Vous pouvez joindre cette plate-forme téléphonique au01.80.52.33.55. Ou par mail : victimes@ciase.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess