Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La manifestation du 17 novembre contre le prix des carburants s'organise dans la Drôme

dimanche 4 novembre 2018 à 4:52 Par Suzanne Shojaei, France Bleu Drôme Ardèche

La grande manifestation du 17 novembre approche. Le mouvement citoyen de protestation contre la hausse du prix des carburants doit avoir lieu dans toute la France. Mais il faut l'organiser. De futurs manifestants dans la Drôme se sont retrouvés ce samedi à Montélimar pour en discuter.

Une cinquantaine de futurs manifestants se sont retrouvés à Montélimar, ce samedi, pour organiser le mouvement du 17 novembre.
Une cinquantaine de futurs manifestants se sont retrouvés à Montélimar, ce samedi, pour organiser le mouvement du 17 novembre. © Radio France - Suzanne Shojaei

Montélimar, France

L'heure tourne. Il faut se décider sur la forme que prendra la manifestation. "L'organisation est encore un peu floue, pour ne rien vous cacher", reconnaît Mickaël, l'un des organisateurs du mouvement à Montélimar. La manifestation doit avoir lieu dans toute la France, le 17 novembre. Des appels à bloquer les routes du pays se partagent en masse sur les réseaux sociaux. Dans la Drôme, les habitants de quelques villes se mobilisent. C'est le cas ce samedi matin, sur le parking du Carrefour de Montélimar. Les discussions sont animées. 

Le scénario de la journée de mobilisation se dessine

Que prévoient les manifestants pour ce 17 novembre ? "Ce qui est sûr, c'est une opération escargot qui va amener un blocage des stations services", affirme Mickaël. Les drômois ne savent pas encore quelles stations ils bloqueront

Le principe de la réunion citoyenne est d'échanger les idées. "Je pense qu'il faut cibler des points stratégiques, lance une future manifestante. Faire des barrages filtrants aux entrées d'autoroute, par exemple, ce serait bien."

Le carburant, goutte de gazole qui fait déborder le réservoir

D'autres réunions de préparation sont prévues dans la Drôme. Ce sera le cas notamment ce dimanche à 14 heures, sur le parking du magasin Fly, à Portes-lès-Valence.

Le carburant est loin d'être la seule raison qui pousse les manifestants à se mobiliser. Les discussions embrayent sur de nombreux sujets : hausse de la CSG, taxe d'habitation, aides au logement, pesticides, etc. Tout y passe.

"J'ai arrêté mon métier d'auxiliaire de vie à domicile, parce que je bouffe plus d'essence que je ne rentre de salaire. Mieux vaut rester à la maison avec un RSA !"

"On est pris pour des cons tous les jours !"

Extrait de la réunion citoyenne, durant laquelle les manifestants ont commencé à organiser la mobilisation du 17 novembre.