Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - La ville de Marseille s'attaque à la rénovation des infrastructures sportives

-
Par , France Bleu Provence

L'adjoint aux sports de la ville de Marseille est allé au ministère des sports la semaine dernière, pour demander de l'argent pour la rénovation des infrastructures sportives : piscines, gymnases, terrains etc. Sébastien Jibrayel dit avoir obtenu environ dix millions d'euros.

De nombreuses structures sportives doivent être rénovées à Marseille. (Gymnase Ruffi)
De nombreuses structures sportives doivent être rénovées à Marseille. (Gymnase Ruffi) © Maxppp - VALERIE VREL

Une fois de plus, la nouvelle majorité à Marseille dresse un constat alarmant de la situation actuelle. Cette fois, c'est à propos des infrastructures sportives : les gymnases, les terrains de sport ou encore les piscines. La municipalité entend les rénover mais pour cela elle a besoin d'argent. Il y a dix jours, l'adjoint aux sports, Sébastien Jibrayel, est allé au ministère des sports pour demander une enveloppe pour la ville

Sébastien Jibrayel dit avoir obtenu près de 10 millions d'euros : "Aujourd'hui à Marseille, il y a un vrai besoin. On a fait un état des lieux, il y a des équipements sportifs qui sont fermés, interdits au public et la situation financière de Marseille ne permet pas de les rénover. L'ancienne municipalité a préféré faire une patinoire qui a coûté 50 millions d'euros comme si on était au Canada alors qu'à côté on a des piscines qui sont fermées. L'argent aurait dû être utilisé autrement"

Avec 10 millions d'euros pour l'année 2021/2022, que va donc pouvoir faire la municipalité ? La priorité sera donnée à la piscine Nord dit Sébastien Jibrayel, impossible par exemple de s'attaquer à celle de Luminy : "L'ancienne municipalité a abandonné cette piscine. La rénover c'est 30 millions d'euros. C'est très difficile". 

L'État nous donne de l'argent mais il faut que tout le monde le fasse. La ville de Marseille a fait un effort mais tout le monde doit se mettre autour de la table. Le sport touche tout le monde, il n'y a de pas couleur politique. Les autres collectivités doivent aussi venir nous accompagner.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess