Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Importante mobilisation à Rennes contre la loi "sécurité globale" et les violences policières

-
Par , , France Bleu Armorique

Plus de 4.000 personnes se sont rassemblées à Rennes (Ille-et-Vilaine) ce samedi 28 novembre contre la loi "sécurité globale" et contre les violences policières. Une mobilisation encore plus importante que celle de samedi dernier.

Les manifestants ont aussi dénoncé les violences policières.
Les manifestants ont aussi dénoncé les violences policières. © Radio France - Maxime Glorieux

Un nouveau rassemblement contre la proposition de loi dite "sécurité globale" était organisé ce samedi 28 novembre à Rennes. Les manifestants se sont donnés rendez-vous place de la République à 11h avant de partir en cortège vers l'esplanade de Gaulle.

L'appel à mobilisation avait été lancé par plusieurs syndicats dont la CGT, Force ouvrière, Solidaires ou encore la FSU. La Ligue des droits de l'Homme et le club de la presse de Bretagne avaient aussi invités les Bretons à se mobiliser. 

Quatre fois plus de participants par rapport à samedi dernier

La place de la République s'est rapidement noircie de monde. Selon l'intersyndicale, 5.000 personnes ont répondu à cet appel alors que les autorités annoncent un peu plus de 4.000 personnes dans les rues. La diffusion des images de la violente arrestation de Michel Zecler à Paris par des policiers ont motivé certains Bretons à se rendre sur place. 

La place de la République s'est vite remplie à l'heure du rassemblement.
La place de la République s'est vite remplie à l'heure du rassemblement. © Radio France - Maxime Glorieux

"Il y a aussi eu l'évacuation de la place de la République à Paris en début de semaine et ces migrants poursuivis par la police. Tout cela montre l'importance des images. Cela nous concerne tous," explique Patrick, travailleur social. "L'adoption de cette loi serait un grave recul pour les libertés de la presse, d'expression et syndicale," disent les organisations syndicales. Elles demandent l'arrêt des débats parlementaires et le retrait de la proposition de loi.

Débordements en fin de manifestation

En fin de manifestation, des heurts ont éclaté avec les forces de l'ordre. Des petits groupes d'individus ont formé des barricades dans les rues menant au centre historique. Les forces de l'ordre ont alors lancé des grenades lacrymogènes pour disperser la foule.

D'autres rassemblements sont organisés ce samedi 28 novembre en Bretagne à Fougères, Vitré, Saint-Malo et Vannes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess