Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Société

VIDÉO - Le chef de l'Elysée au salon du livre gourmand de Périgueux : "je ne parle jamais des goûts des présidents"

samedi 24 novembre 2018 à 20:07 Par Antoine Denéchère et Frédéric Fleurot, France Bleu Périgord et France Bleu

Guillaume Gomez travaille dans les cuisines de l'Elysée depuis 1997. A quarante ans, le chef du palais présidentiel est venu pour la première fois au salon du livre gourmand de Périgueux ce week-end. Il s'est confié à France Bleu Périgord, en gardant le secret professionnel.

Guillaume Gomez, chef cuisinier de l'Elysée, en pleine dédicace, au Salon du livre gourmand de Périgueux, le 24 novembre 2018
Guillaume Gomez, chef cuisinier de l'Elysée, en pleine dédicace, au Salon du livre gourmand de Périgueux, le 24 novembre 2018 © Radio France - Antoine Denéchère

Périgueux, France

Dès son arrivée derrière son stand au salon du livre gourmand de Périgueux, à 10h30 ce samedi, Guillaume Gomez enchaîne les dédicaces. Certes, il a déjà co-écrit trois livres de recettes ("Le carnet du chef", avec Aurélie Sartres, chez Glénat, "Cuisine, leçons en pas à pas" au Chêne, avec une version pour enfants), certes il est devenu à seulement 25 ans Meilleur ouvrier de France en catégorie cuisine en 2004, mais il relativise ce succès : "j'ose espérer que les livres leur plaisent, mais je ne suis pas dupe : le fait d'être en tenue, les gens vous reconnaissent, et le fait d'être le chef du palais de l'Elysée, ça attise un peu les curiosités".

Guillaume Gomez, qui a travaillé pour les présidents Chirac, Sarkozy, Hollande, et désormais Macron, peut-il nous dire si l'actuel chef de l'Etat apprécie les plats périgourdins ? La réponse est claire et nette : "vous pensez bien que si ça fait 21 ans que je suis au palais de l'Elysée, c'est parce que je ne parle jamais des goûts des présidents !

Gros plan sur l'écusson sur la tenue de Guillaume Gomez - Radio France
Gros plan sur l'écusson sur la tenue de Guillaume Gomez © Radio France - Antoine Denéchère

Tout juste Guillaume Gomez concède-t-il que les produits de Dordogne sont en bonne place actuellement à la table de l'Elysée : "on rentre dans une saison où c’est vrai, le terroir périgourdin a pleinement sa place avec son apport de calories et de gourmandises" sourit le chef de 40 ans. Il cite "le foie gras, l'oie, le canard, les truffes, les champignons, les pommes sarladaises, la sauce périgourdine, de belles appellations...etc."

Guillaume Gomez, dont c'est la première participation au salon du livre gourmand de Périgueux, est également revenu sur "Le carnet du chef", illustré par Aurélie Sartres, présente elle aussi à Périgueux. Il n'y a pas de photos des plats dans ce livre, paru en 2017, mais uniquement des croquis illustrant la recette : "souvent les gens, quand ils achetaient un bouquin de cuisine, n'osaient pas faire les recettes : ils se disaient, c'est trop compliqué pour moi", explique Guillaume Gomez.

Le chef cuisinier de l'Elysée poursuit : "les gens s'approprient plus facilement les recettes quand il n'y a pas la photo du rendu final. Ça fait 26 ans que je fais ce métier : forcément si la personne qui prend ma recette la fait du premier coup comme moi, c'est qu'il y a un problème ! Mais ce n'est pas pour ça qu'il ne faut pas la faire : au contraire, il faut s'y mettre et avec des croquis et dessins, ça permet une approche et une acquisition de la recette plus facile !"