Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDEO : le débat entre un député LREM des Deux-Sèvres, un Gilet jaune de Châtellerault et un spécialiste du RIC

vendredi 1 mars 2019 à 15:42 Par Jules Brelaz, France Bleu Poitou

Comment redonner du pouvoir aux citoyens et restaurer la confiance envers les politiques ? C'est le thème du débat ce vendredi matin sur France Bleu Poitou entre Guillaume Chiche, député LREM des Deux-Sèvres et Gilles Champagne, maître de conférence en Droit Public à l'université de Poitiers.

Le débat "Votre voix compte" ce vendredi 1er mars entre le député LREM Guillaume Chiche et Gilles Champagne, maître de conférence en Droit Public à l'université de Poitiers.
Le débat "Votre voix compte" ce vendredi 1er mars entre le député LREM Guillaume Chiche et Gilles Champagne, maître de conférence en Droit Public à l'université de Poitiers. © Radio France -

Poitiers, France

Après les émissions spéciales sur les services publics, les fake news ou encore le pouvoir d'achat, France Bleu Poitou a organisé ce vendredi 1er mars un nouveau débat consacré au rapport tumultueux qu'entretiennent les citoyens avec leurs élus. Les auditeurs ont pu interpeller nos deux invités en studio, Guillaume Chiche, député La République en Marche des Deux-Sèvres, et Gilles Champagne, maître de conférence en Droit Public à l'université de Poitiers.

"Ma permanence a été dégradée, j'ai reçu des courriers d'insultes et de menaces"

Face à cette défiance grandissante à l'égard des parlementaires, Guillaume Chiche estime qu'il faut faire de la pédagogie pour briser les idées reçues. "Je ne crie pas à la démagogie, je crois qu'il faut plutôt expliquer le rôle du parlementaire et démontrer son utilité car je crois qu'on est tombé dans une sorte de caricature de l'image de l'élu."

"Je croix que nous vivons une période très grave" (Gilles Champagne)

"Nous vivons un moment d'antiparlementarisme comme la France en a connu dans les années 30, c'est notamment dû aux scandales politico-financiers, au chômage, on reproche aux politiques de ne pas être assez efficaces, il y a aussi les reportages télévisés où l'on voit l'hémicycle quasiment vide", énumère Gilles Champagne.

"Je n'ai pas le sentiment d'avoir un train de vie déconnecté de la vie des français, on est parlementaires 24h/24, 7j/7 !" (Guillaume Chiche)

Parmi les leviers possibles pour redonner du pouvoir aux citoyens, les Gilets jaunes sont nombreux à plébisciter le référendum d'initiative citoyenne. Gilet jaune à Châtellerault, Julien Natali reproche aux élus de la République en Marche d'avoir "balayé d'un revers de main une proposition de loi en ce sens". 

"Exemple tout bête : le RIC, avec une proposition de loi déposée par la France Insoumise, quand on voit les sondages, 75 % des gens veulent le référendum et c'est balayé d'un revers de main parce qu'on nous dit que ce n'est pas démocratique, alors qu'une loi anti-casseur où tout le monde se fait peur, là ça passe tranquille, c'est pour ça que l'on ressent de la méfiance."

Spécialiste de la question du référendum, le professeur Gilles Champagne met en garde contre une forme de tyrannie de la majorité. "Pour moi le RIC, c'est extrêmement dangereux, c'est vrai l'immense majorité des Français y sont favorables, alors que la classe politique dans son immense majorité y est hostile. En France, ça ne marcherait pas parce que ça ne serait pas un vote de raison mais un vote de ressentiment."