Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDEO - Le début d'un an de travaux sur le viaduc d'Echinghen dans le Boulonnais

lundi 3 décembre 2018 à 3:01 Par Emma Sarango, France Bleu Nord

Dans la nuit du 3 au 4 décembre puis du 4 au 5 décembre, le viaduc d'Echinghen, sur l'autoroute A16 près de Boulogne-sur-Mer, sera fermé à la circulation pour le remplacement de câbles. Des déviations sont mises en place. Visite au coeur du plus long pont du Nord-Pas-de-Calais.

Le viaduc d'Echinghen - 1.300 mètres de long, 90 mètres de haut - est le plus long du Nord-Pas-de-Calais
Le viaduc d'Echinghen - 1.300 mètres de long, 90 mètres de haut - est le plus long du Nord-Pas-de-Calais © Radio France - Sarango

Isques, France

C'est le viaduc le plus massif de notre région, celui d'Echinghen situé sur l'A16 près de Boulogne-sur-Mer : un pont de 1.300 mètres de long et 90 mètres de hauteur construit il y a 20 ans et emprunté chaque jour par 10.000 véhicules dont 2.000 poids lourds. A partir de ce lundi 3 décembre, il va subir d'importants travaux de rénovation et de sécurisation, jusqu'à la fin de l'année 2019. Un chantier d'une valeur de plusieurs millions d'euros. 

La catastrophe de Gênes n'a pas accéléré les travaux

En novembre 2017, lors d'un contrôle, des signes de corrosion ont été repérés sur les parties métalliques du viaduc. "Sous l'effet de la pluie, _du sel marin et du salage des routes l'hiver_, ce sont des phénomènes classiques" explique Julien Castres-Saint-Martin, directeur délégué patrimoine du groupe SANEF, concessionnaire de cette portion de l'autoroute A16. 

C'est la raison pour laquelle le viaduc d'Echinghen s'est retrouvé en août dernier (après l'effondrement du pont de Gênes, en Italie) sur une liste du ministère français de l'Intérieur des ouvrages prioritaires en terme de travaux à réaliser. "Le diagnostic était exact mais cela n'a pas modifié nos calendriers" assure Julien Castres-Saint-Martin. 

15 nuits de fermeture dans l'année

Ce sont les câbles noirs qu'il faut remplacer - Radio France
Ce sont les câbles noirs qu'il faut remplacer © Radio France - Sarango

Depuis un an, des experts ont donc sécurisé le pont et identifié les pièces à changer. Finalement, ce sont 10 câbles de "précontraintes extérieures" qui devront être remplacés, "10 câbles sur 320 au total qui contribuent à la solidité de l'ouvrage" explique encore le directeur délégué patrimoine du groupe SANEF. Pour changer un câble, il faut une nuit de travail sans circulation au-dessus d'où la fermeture d'une portion de l'autoroute pendant une quinzaine de nuits dans l'année, à commencer par celles du 3 au 4 décembre puis du 4 au 5 décembre.

"Entre 21h et 6h du matin, il faudra quitter l'autoroute à la sortie 27 (Neufchatel-Hardelot) puis revenir à la sortie 29 (Boulogne Port)" précise Josélito Bellet, responsable du réseau Côte d'Opale de la SANEF. "Ces travaux sont nécessaires sur le long terme mais il n'y aucun risque à court terme pour les clients" insiste-t-il. Ces fermetures seront étalées au rythme d'une nuit par mois jusqu'à la fin 2019. En journée, en revanche, les restrictions restent les mêmes que depuis un an à savoir une seule voix ouverte sur le viaduc avec une réduction de vitesse à 50 km/h.