Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - Le restaurant toulousain l'Hédone pressenti pour une première étoile au Guide Michelin

-
Par , France Bleu Occitanie

Le jeune chef toulousain Baltazar Gonzalez pourrait bien décrocher sa première étoile au guide Michelin, ce lundi 27 janvier, lors de l'annonce du palmarès 2020.

À 28 ans, le chef toulousain Baltazar Gonzalez pourrait décrocher sa première étoile au Guide Michelin, ce lundi 27 janvier
À 28 ans, le chef toulousain Baltazar Gonzalez pourrait décrocher sa première étoile au Guide Michelin, ce lundi 27 janvier © Radio France

C'est le palmarès le plus attendu par les chefs français. Le Guide Michelin dévoile son cru 2020, ce lundi 27 janvier. En 2019, il y avait 51 restaurants étoilés en Occitanie. Et cette année, un jeune chef toulousain pourrait bien décrocher sa première étoile. Il s'appelle Baltazar Gonzalez, jeune talent Gault & Millau 2016, c'est le chef du restaurant l'Hédone, avenue Jean-Rieux à Toulouse. Un établissement qu'il a créé il y a deux ans. France Bleu Occitanie s'est glissée derrière les fourneaux.

Des jurés du Michelin incognito... ou pas

L'équipe de l'Hédone est à pied d'oeuvre derrière les fourneaux. Le chef Baltazar Gonzalez donne un avant-goût de ce qu'il y aura dans les assiettes ce soir, "Une sorte de sashimi de bar de ligne, une crème d'oursin et un bouillon Dashi". À 28 ans, le Toulousain pourrait bien faire son entrée au Guide Michelin avec son acolyte et sommelier Rémi Basson, avec qui il  a eu l'idée de ce restaurant. "Le concept, c'est une seule table, un seul menu et un seul service. Tout le monde mange la même chose, en même temps", explique le sommelier. 

Une concept qui plaît à tel point que l'Hédone a eu plusieurs visites de jurés du fameux Guide. Des jurés pas toujours incognito, "Une fois un monsieur avait réservé sous le nom d'un joueur du XV de France, et quand on l'a vu arriver on a bien vu que ce n'était pas un joueur de rugby, impossible", sourit-il. Et puis des photos des plats de Baltazar Gonzalez postées sur le compte Twitter du Guide Michelin... 

Une fois, un monsieur avait réservé sous le nom d'un joueur du XV de France, il ne jouait pas au rugby impossible.

Des raisons de croire que le Toulousain a été remarqué, "Ça m'a toujours fait rêver mais à l'ouverture du restau' on s'était dit par modestie que ce serait complètement fou d'être en lice". La récompense d'un Guide décrié pour ces choix forts comme la suppression de la 3ème étoile du restaurant Paul Bocuse. Mais pour le jeune chef, l'étoile a toujours la même valeur. "C'est le Michelin, c'est eux qui font et défont la gastronomie !", s'exclame-t-il. Qui font les prix aussi : un menu 10 euros plus cher si l'Hédone décroche sa première étoile (le menu est à 78€, pour l'instant)

Reportage France Bleu Occitanie derrière les fourneaux du restaurant l'Hédone à Toulouse, pressenti pour une étoile au Guide Michelin 2020

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu