Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Les images d'un sanglier abattu à bout portant par un chasseur choquent les internautes

-
Par , France Bleu

C'est le journaliste Hugo Clément qui dévoile ce mercredi la vidéo tournée en 2019. On y voit un sanglier domestiqué, habitué à la présence humaine, cherchant le contact d'un groupe de chasseurs quand soudain, l'un d'entre eux abat l'animal. Attention, les images peuvent choquer.

Le sanglier a été tué aux abords d'un parc privé en Seine-et-Marne.
Le sanglier a été tué aux abords d'un parc privé en Seine-et-Marne. © Maxppp - Philippe Clément

C'est une vidéo choc qui suscite l'indignation sur les réseaux sociaux. Dans un reportage intitulé "Des animaux braconnés dans un parc privé" et diffusé sur la chaîne France.tv Slash, le journaliste Hugo Clément dévoile ce mercredi des images d’un sanglier domestique abattu, soudainement et sans raison apparente, par un chasseur en 2019.

Ce sanglier apprivoisé de 10 mois, Hercule, vivait dans un parc privé de 170 hectares en Seine-et-Marne. Il était sorti de son enclos quand il a croisé la route des chasseurs. Son maître, Alain Martin, propriétaire du domaine du Monceau à Liverdy-en-Brie en parle avec les larmes aux yeux. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les réactions sont nombreuses. Sur Twitter, la Fondation 30 millions d'Amis dénonce des images d'une "cruauté inouïe" et réclame justice. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess