Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDEO - Les pompiers de Tours refusent d'assister aux discours des élus pendant la Sainte-Barbe

-
Par , France Bleu Touraine

A la fin des célébrations de la Sainte Barbe samedi 7 décembre à Tours, les pompiers ont boycotté les discours des élus pour dénoncer leurs conditions de travail.

La Sainte Barbe départementale la semaine prochaine est annulée
La Sainte Barbe départementale la semaine prochaine est annulée © Maxppp - Sébastien Jarry/Maxppp

Tours, France

L'action choisie par les pompiers de Tours samedi 7 décembre a été très remarquée. Comme chaque année ils ont célébré la Sainte-Barbe à Tours devant la cathédrale pour rendre hommage à tous les pompiers, des pompiers qui ont décidé d'une action symbolique. 

Les pompiers en grève depuis cinq mois

Les casernes des pompiers de Tours Centre et Tours Nord, en grève depuis cinq mois pour dénoncer leurs conditions de travail ont terminé la matinée, après la cérémonie publique, dans la cour du collège Anatole-France. 

Mais après avoir pris la parole pour parler de leurs difficultés, les pompiers ont refusé d'assister aux discours des élus et sont partis au moment où le maire de Tours, Christophe Bouchet s'avançait vers le micro. Un moment filmé et largement diffusé sur les réseaux sociaux.

Pour Anthony Moreau, du syndicat CFTC des sapeurs-pompiers d’Indre-et-Loire et sapeur pompier professionnel à la caserne de Tours centre cette action forte est le reflet d'une situation qui ne peut plus durer. "On ne sait plus sur quelle sonnette d'alarme tirer. On ne sait plus comment alerter, on a épuisé tous les moyens de recours" explique le sapeur pompiers. "Il y a un an à la Sainte Barbe départementale de Villandry déjà nous étions en manifestation et depuis un an rien n'a avancé donc on ne sait plus quoi faire" poursuit-il. 

La célébration de la Sainte Barbe départementale samedi prochain annulée

Il dénonce une inaction du département de l'Indre-et-Loire. "Un peu partout, on voit des présidents de conseils départementaux qui décident d'y mettre les moyens, de recruter des sapeurs pompiers professionnels, on voit des enveloppes exceptionnelles débloquées" s'insurge Anthony Moreau. Il demande "toute une réorganisation opérationnelle" et voudrait que le maillage territorial soit revu, "cela passe par une restructuration en profondeur" selon lui. 

"On attend enfin des réponses claires et des actions et en face de nous, nous avons des hommes de paroles mais dans les actes rien n'est suivi d'effets et on attend toujours"

Selon lui, ils ne seraient "que 82 professionnels pour assurer 11.000 interventions". La fête de la Sainte Barbe départementale qui devait avoir lieu samedi prochain a été annulée. Les sapeurs pompiers professionnels sont 365 dans le département et les pompiers volontaires environ 2 000.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu