Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une vidéo dénonce la nuisance sonore sur les routes du Ballon d'Alsace

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Un habitant de Lepuix, a publié lundi une vidéo dans laquelle il s'indigne du bruit incessant provoqué par les motards sur les routes du Ballon d'Alsace. Il dénonce "une orgie routière" sur ce qui est devenu "un circuit automobile privatisé". La fédération des motards en colère lui répond.

L'auteur de la vidéo appelle à engager une "concertation pour optimiser le partage de ces massifs entre randonneurs, cyclistes, camping-cars, touristes, motards"
L'auteur de la vidéo appelle à engager une "concertation pour optimiser le partage de ces massifs entre randonneurs, cyclistes, camping-cars, touristes, motards" © Radio France - Wassilla Guittoune

Une vidéo publiée ce lundi par un habitant du Territoire de Belfort, et visionné à près de 20.000 reprises met en cause la pollution sonore sur les routes du Ballon d'Alsace. Vincent Courtois, photographe de Lepuix a en effet posé sa caméra pendant une après-midi sur les bords de route, et réalisé un montage de trois minutes, où l'on voit des motards et des automobilistes défiler, dans un vacarme incessant. Dans un message Facebook, il dénonce le décalage entre l'image "nature et sauvage" de ce "poumon vert au croisement de l'Alsace, du Territoire de Belfort et des Vosges" et "la réalité de la situation : un circuit automobile privatisé".

Une différence "flagrante" entre le confinement et le déconfinement 

Vincent Courtois explique que le problème est récurrent : "Chaque année, on a le même souci". Mais avec le confinement, l'auteur a découvert un autre visage du Ballon d'Alsace : "On a vraiment découvert un espace naturel complètement vierge, un poumon d'oxygène". Une fois passé le déconfinement, "la différence a été flagrante, c'est une déflagration sonore. C'est une minorité d'excités qui pourrissent la vie de toute la vallée. Et le soir, cela devient un circuit de course" témoigne le Terrifortain. 

Une vidéo tronquée selon la FFMC du 90

Une vidéo qui n'est pas du goût de la Fédération des Motards en colère du Territoire de Belfort explique l'un de ses représentants Mathieu Chapuis : "On n'a pas les yeux, ni les oreilles sur place. C'est un montage. Il y a des endroits où cela résonne, ça amplifie le bruit. C'est complètement en dehors de ce qu'on constate. On est fait comme ça, on retient les 3% les plus outrageants, et on oublie que la grande majorité, c'est pépère. Nous on incite les motards à y aller calmos. _En grande majorité ils comprennent que la frime et le plaisir égoïste, cela a assez peu d'utilité. On prône le plaisir de rouler, dans des conditions correctes pour eux-mêmes et les autr_es."

Une réglementation de la vitesse sur les routes du Ballon?

L'auteur de la vidéo est bien conscient que "il y a une majorité de motards et d'automobilistes qui est très respectueuse".  Mais il dit militer pour faire prendre conscience aux autorités de l'importance de la problématique : "Je suis pour une pratique raisonnable et respectueuse de l'environnement, il faut prendre en compte la nuisance sonore et aussi la vitesse. C'est un territoire partagé entre les automobilistes, les motards, les cyclistes, les randonneurs, la famille". Il espère ainsi que les pouvoirs publics s'emparent de cette question pour mieux sensibiliser, voire même limiter la vitesse sur les routes du Ballon d'Alsace.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess