Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDEO - Plus de 200 enfants de la région s’offrent la scène de l’Opéra de Lille

jeudi 8 mars 2018 à 5:47 Par Lola Fourmy, France Bleu Nord et France Bleu

Ils viennent de treize communes des Hauts-de-France de Dunkerque à Denain, de Roubaix à Villeneuve d’Ascq. 215 enfants de huit à douze ans vont se produire sur la scène de l’Opéra de Lille les 17 et 18 mars prochain grâce au projet Finoreille. On a assisté à l’une des dernières répétitions.

Des enfants de tout les Hauts-de-France participent au projet Finoreille en 2018
Des enfants de tout les Hauts-de-France participent au projet Finoreille en 2018 - @Simon Gosselin

Lille, France

Quand on demande à Inès, élève de CM2 à l’école Gambetta de Roubaix, qui est son artiste préféré elle répond immédiatement Soprano. L’adolescente parle bien du rappeur pas d’un chanteur lyrique. Pourtant, cela fait deux ans qu’elle participe avec plaisir à l’opération Finoreille. Des ateliers, tout au long de l’année, initiés depuis 2015 par l’Opéra de Lille avec le soutien du Ministère de la Culture. 

Cette année, les enfants mettent en scène un nouvel opéra : La Légende du Roi Dragon. Un conte philosophique asiatique réinterprété par Arthur Lavandier. Il y a cinq  choristes professionnels mais les enfants, eux, sont tous amateurs. Ils sont volontaires et participent à l’opération avec leurs classes ou leurs centres sociaux. L'opération permet de les revaloriser, de leur donner confiance.

Objectif : ouvrir les portes de l’Opéra à tous 

Certains enfants vivent dans des zones dites sensibles, d’autres sont plus isolés en campagne et la plupart sont éloignés de l’Opéra. Un lieu encore élitiste qui leur semble inaccessible. Ce travail, les répétitions au sein même de l'opéra, désacralise l’art lyrique et leur donne parfois envie de revenir.

L’intérêt du projet c’est aussi d’intéresser les parents, de les faire venir à l’opéra et ça semble marcher d’après les premières expériences comme le raconte une enseignante de Roubaix.

Les parents venus l’an passé m’ont dit qu’ils avaient les larmes aux yeux, qu’ils n’avaient pas de mots quand ils ont vu leurs enfants sur scène" Lucie Plouvier

Et si, vous aussi, vous alliez à l’opéra pour une fois ? Rendez-vous les 17 et 18 mars prochain à l’Opéra de Lille, pour voir ces 215 enfants de toute la région donner de la voix.