Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - "Redonnez les écrans" : une famille de Mérignac parodie Trois Cafés Gourmands

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde, France Bleu Limousin, France Bleu

Parce que Pierre, 6 ans et Antoine, 10 ans, passaient trop de temps devant leurs consoles, télés, tablettes, ou ordinateurs depuis le début des vacances, leurs parents ont décidé de sévir. Terminés les écrans pour l'été. Ils s'en amusent dans une chanson parodique des Trois Cafés Gourmands.

Antoine 10 ans et Pierre 6 ans privés d'écran pour tout l'été
Antoine 10 ans et Pierre 6 ans privés d'écran pour tout l'été - ANTOINE & PIERRE DREAMLIFE

Mérignac, France

"On a fait une chanson pour exprimer ce qu'on vit depuis le début des vacances scolaires. On n'est pas contre les écrans mais pas à longueur de journée". Après avoir limité l'accès aux écrans à quelques heures par semaine, Anthony et Isabelle les parents d'Antoine et de Pierre, ont proposé à leurs enfants, d'exprimer leur frustration en chanson. Ainsi est née la parodie des Trois Cafés Gourmands "Redonnez les écrans".

"Comment est-ce qu'on va faire pour jouer à Fortnite... pour regarder Norman et Cyprien ?..." dit la chanson. "ça va être difficile de tenir deux mois. ça va être long" se désole Pierre, 6 ans, obligé de faire "du dessin ou du trampoline". Cette chanson, c'est aussi "un peu une vengeance parce que les adultes sont plus souvent sur les écrans que nous" ajoute l'aîné Antoine. "Oui mais nous c'est pour le travail" rétorque la maman qui les incite à redécouvrir les vieux jeux de société ou puzzle dans les vide-greniers. "Parce que du coup, ils ne savent pas quoi faire sans les écrans, il faut leur trouver autre chose à faire!"

Toute la petite famille s'étonne du succès du clip et vient de quitter Mérignac pour partir en vacances en Bretagne et Normandie... toujours sans écrans !