Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Rennes : plus de 200 motards en colère manifestent contre le contrôle technique

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Plus de 200 motards se sont retrouvés sur l'esplanade de Gaulle à Rennes (Ille-et-Vilaine) ce samedi 10 avril pour manifester contre le contrôle technique obligatoire. Ce contrôle est imposé aux motos et scooters dès l'année prochaine par une directive européenne. Les motards n'en veulent pas.

Les motards sont partis en cortège dans les rues de la ville et la métropole.
Les motards sont partis en cortège dans les rues de la ville et la métropole. © Radio France - Benjamin Fontaine

"Non au contrôle technique !" Répondant au mot d'ordre lancé par la fédération des motards en colè, de très nombreux pilotes de deux-roues se retrouvent un peu partout en France ce samedi 10 et dimanche 11 avril pour manifester. Ils s'opposent à une directive européenne qui impose un contrôle technique obligatoire aux motos et aux scooters dès 2022.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

A Rennes, plus de 200 motards se sont retrouvés sur l'esplanade Charles de Gaulle ce samedi 10 avril vers 10h pour faire connaître leur mécontentement. "Quand vous regardez les motos qui sont ici, il n'y en a pas une en mauvais état. On ne peut pas se le permettre," constate Lenaïg Flamant, motarde. 

En Bretagne, entre janvier et mars, huit motards ont été tués sur les routes à cause d'une perte de contrôle ou lors d'un choc avec un autre véhicule. "Le taux d'accidentologie est aujourd'hui dû au comportement, à la vitesse ou aux automobilistes. Un contrôle technique est inutile. On préfère mettre de l'argent dans la sécurité de nos motos que dans un contrôle technique," poursuit Lenaïg.

Les motards rappellent aussi que la France a déjà pris de nombreuses mesures en rendant, par exemple, le port des gants obligatoire. "Nous les motards, nous sommes sensibles à notre sécurité, on tient à notre peau. On sait que le moindre souci, qu'un mauvais entretient peut nous coûter la vie," souligne Jean-Luc Durox. 

Les motards se sont rassemblés sur l'esplanade de Gaulle avant de partir en cortège.
Les motards se sont rassemblés sur l'esplanade de Gaulle avant de partir en cortège. © Radio France - Benjamin Fontaine

Philippe Jehanno, coordinateur trésorier de la Fédération française des motards en colères d'Ille-et-Vilaine voit une autre explication à ce contrôle technique obligatoire. "Nous sommes trois millions d'usagers de deux-roues et trois-roues motorisés en France. A cinquante euros le contrôle technique tous les deux, ça fait quelques beaux billets..."

En cortège dans la métropole

La FFMC rappelle aussi que l'Etat français s'est déjà opposé au parlement européen lors qu'il a tenté d'imposer le contrôle technique en 2014. Un sursis avait été obtenu. Il prendra fin le 31 décembre 2021.

Après leur rassemblement, les motards sont partis en cortège dans les rues de Rennes avant de rejoindre Cesson-Sévigné, Chantepie et Saint-Grégoire. Un peu plus tard, en début d'après-midi, une centaine de manifestants se sont retrouvés à l'aéroport de Trémuson près de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess