Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : La Route du Rhum 2018

VIDÉOS - Route du Rhum, J+5 : soleil sous les alizés pour ceux qui ont pu quitter la Bretagne

vendredi 9 novembre 2018 à 4:12 Par Aurélie Lagain et Justine Sauvage, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique et France Bleu

Les skippers les plus rapides de la route du Rhum profitent des alizés pour filer vers la Guadeloupe. D'autres sont bloqués en Bretagne... ou en Espagne.

Alex Thomson
Alex Thomson - Capture d'écran Facebook

Bretagne, France

Alex Thomson est toujours leader chez les Imoca, il se plaint d'un "faible vent" car le Britannique craint de perdre des milles et des places au classement. 

Sous le soleil des tropiques également, François Gabart qui mène la danse sur les maxi trimarans.

Ce n'était pas prévu ! Yann Elies, sur son Imoca Ucar/St Michel est du côté de Madère.

Arrêt au stand à la Corogne pour Romain Pilliard "pas rasé mais tout propre", chez les Ultime.  La "super équipe technique répare les p'tits dégâts". Il est reparti, et s'attend à une longue route vers les Antilles.

Le Gardois Kito de Pavan se plaint d'une "histoire pas simple, pas confortable. J'ai plus de J2 depuis deux jours, il s'est détruit. L'option sud finalement n'a pas payé à cause de cette voile."

Ce vendredi, les skippers doivent faire face à une nouvelle dépression.