Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDEO : Sécurité baignade : la brigade fluviale de Metz veille sur les cours d’eau de Lorraine

vendredi 21 juillet 2017 à 20:19 Par Rachel Noël, France Bleu Lorraine Nord

La brigade fluviale installée à Metz depuis 2012 surveille les 570 kilomètres de cours d’eau de toute la région. Elle a pour mission de contrôler les bateaux, les berges, mais aussi en saison estivale, les baigneurs qui s’aventurent dans les cours d'eau interdits.

La brigade fluviale de Metz surveille plus spécifiquement les ponts d'où sautent les baigneurs
La brigade fluviale de Metz surveille plus spécifiquement les ponts d'où sautent les baigneurs © Radio France - Rachel Noel

Moselle, France

Depuis 2012, il existe en Lorraine une brigade fluviale installée à Metz. Elle surveille les 570 kilomètres de cours d’eau de toute la région. Cette brigade composée de sept personnes a pour mission de contrôler les bateaux, les berges, mais aussi en saison estivale, les baigneurs qui s’aventurent dans les cours d’eau interdits

A Metz, c'est du plan d'eau que les deux bateaux de la brigade fluviale des gendarmes prennent le départ. Habituellement, ils se concentrent sur la navigation et contrôlent les bateaux de plaisance et de transport, les jets skis mais aussi les pêcheurs et les infractions sur les berges.

La noyade risque numéro en été

En Moselle en 2016, il y a eu 10 noyades, dont 4 mortelles. Et depuis le début de la saison estivale, deux enfants sont morts en Moselle dans des piscines privées. Un garçon de 2 ans s'est noyé jeudi 20 juillet à Hagondange. Une petite fille de 4 ans s'était noyé début juin, là aussi dans une piscine privée. Le risque existe aussi dans les cours d’eau où la brigade fluviale veille. La baignade est interdite dans la Moselle canalisée, mais le nombre de contrevenants grimpe en fonction des degrés.

le bateau de la brigade fluviale de Metz patrouille sur les bords de la Moselle - Radio France
le bateau de la brigade fluviale de Metz patrouille sur les bords de la Moselle © Radio France - Rachel Noel

Les ponts : lieux de tous les dangers

Surveillance des ponts autour de Metz par la brigade fluviale de Moselle - Radio France
Surveillance des ponts autour de Metz par la brigade fluviale de Moselle © Radio France - Rachel Noel

La brigade fluviale qui patrouille quotidiennement voit chaque jour des baigneurs imprudents. Le plus dangereux pour elle, ce sont les personnes qui sautent du haut des ponts. Trois jeunes ont été verbalisés mercredi dernier sautant du pont du Saulcy à Metz dans la Moselle

Pour l’adjudant chef Anne Pereira, adjoint au commandant de la brigade fluviale de Metz les jeunes n’ont pas conscience des risques encourus

Anne Pereira, adjointe de la brigade fluviale de Metz

"Partout où on a des ponts, on a des jeunes généralement qui sautent dans l’eau en cette saison. Il y a les risques afférents à la baignade comme l’hydrocution. Il peut aussi y avoir n’importe quoi dans l’eau qui est tombé et qui est immergé. Ce qui leur plait c’est de sauter dans les vagues quand un bateau passe. Et là ils peuvent se prendre dans l’hélice ou autre chose. Ce sont des choses dont ils n’ont pas conscience".

Un recensement effectué par les gendarmes a montré qu'il restait plus de 80 véhicules immergés au fond de la Moselle.

Des comportements à risques

L'adjointe de la brigade fluviale à bord du bateau de surveillance à Metz - Radio France
L'adjointe de la brigade fluviale à bord du bateau de surveillance à Metz © Radio France - Rachel Noel

Autre lieu très dangereux et prisé par les jeunes, la passerelle située aux portes de gardes entre Saint-Symphorien et Metz. Les risques encourus ici sont encore plus grands.

A hauteur de la passerelle, il y a les portes de garde. C’est un endroit resserré où les bateaux de commerce et de plaisance passent. Ils s’alignent à 7 ou 8 sur la passerelle et s’amusent à sauter juste devant ou derrière les barrières. Et ils ont intérêt à remonter très vite à l’échelle sinon les portes se referment sur eux"

L'amende en cas de baignade dans la Moselle canalisée, est de 65 euros, 11 euros si c'est dans une rivière où un arrêté municipal interdit la baignade.

En Moselle, il y a 21 lieux de baignades autorisés recensés et dont la qualité est contrôlée par l'ARS, l'agence régionale de santé.