Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉOS - Les petits Gardois vont enfin dialoguer avec Thomas Pesquet

mercredi 22 février 2017 à 12:02 - Mis à jour le samedi 25 février 2017 à 11:23 Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère et France Bleu

Samedi, les élèves des écoles de Boissières et Saint-Dionisy dialogueront avec Thomas Pesquet depuis la station spatiale internationale située à 400 kilomètres au dessus de la terre.

Prêts à échanger en direct avec Thomas Pesquet.
Prêts à échanger en direct avec Thomas Pesquet. © Radio France - Ludovic Labastrou

Vergèze, France

Samedi, enfin, après beaucoup d'attente, les élèves des écoles de Boissières et Saint-Dionisy (Gard) dialogueront avec Thomas Pesquet depuis la station spatiale internationale (ISS) située à 400 kilomètres au dessus de la terre. Un problème technique d'arrimage a retardé de 48 heures le rendez-vous avec les enfants : il a lieu ce samedi, à 12h30.

Initialement c'est ce jeudi, à 9h30 précises que le contact devait être établi, entre les élèves et la station spatiale internationale, (ISS). Une rencontre rare et attendue avec le spationaute français, Thomas Pesquet qui finalement ne pourra se dérouler que dans 48 heures, sauf évidemment problème de dernière minute, toujours possible dans ce type de projet.

Entre Boissières, Saint-Dionisy et ceux de Vergèze, ils seront près de 220 gamins a assister à cette retransmission. 20 petits chanceux s'adresseront directement à Thomas Pesquet.

Les deux écoles Gardoises attendent cette liaison depuis six mois. Six mois de préparation intensive. Le contact entre ciel et terre devrait durer 10 minutes. Les enfants, depuis la salle Vergèze-Espace, interrogeront l'astronaute sur les conditions de vie à bord de la station spatiale internationale. Une vingtaine de questions, aussi, sur les missions que doit accomplir dans l'ISS, Thomas Pesquet. Et ils sont prêts.

À Boissières, ils veulent tous, ou presque, devenir astronautes