Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

VIDÉO - Un acte XI des gilets jaunes confiné à son maximum à Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

Les gilets jaunes bloqués sur 300 mètres entre le parking de l'Oulle et le pont Daladier à Avignon (Vaucluse) ce samedi 26 janvier. Les forces de l'ordre avaient pour objectif de ne laisser passer aucun manifestant dans l'intramuros. De nombreux lacrymogènes ont été tirés. 21 personnes arrêtées.

Une manifestation confinée entre le parking de l'Oulle et le pont Daladier à Avignon pour l'acte XI des gilets jaunes.
Une manifestation confinée entre le parking de l'Oulle et le pont Daladier à Avignon pour l'acte XI des gilets jaunes. © Radio France - Marion Bargiacchi

Avignon, France

Le onzième weekend de mobilisation des gilets jaunes vauclusiens devait être synonyme de rassemblement interrégional : Bouches-du-Rhône, Drôme, Gard, Hérault et Vaucluse. Mais "les parkings autour de la ville bloqués", nombre de gilets jaunes hors du département n'ont pas pu atteindre Avignon d'après les manifestants. Le rendez-vous était fixé sur le parking de l'Oulle à 13h30. Une manifestation non déclarée qui n'a pas pu se déplacer.

Bouclier, blocs de béton et confinement

Même si les gilets jaunes ont atteint lors d'un premier aller le pont d'Avignon, la police a bloqué les manifestants entre le parking de l'Oulle et le pont Daladier pendant la majeure partie de l'après-midi. 300 mètres de face à face entre les gilets jaunes et la police. Pourtant, l'ambiance était bon enfant au début du cortège : pancartes, perruques bleu/blanc/rouge et pancartes.

Les policiers ont pourtant fait usage des gaz lacrymogène sans sommation à peine 20 minutes après le lancement de la marche. L'objectif des forces de l'ordre était qu'aucun gilet jaune ne puisse passer les remparts et entrer dans l'intramuros : boucliers devant les portes, blocs de bétons devant les poternes et confinement de la manifestation au maximum. 

"On n'a pas compris les tirs de la police" explique une manifestante retraitée :

"On a été vraiment bloqués : on a fait gauche, droite, gauche et la police s'avançait toujours vers nous".

Le début de la manifestation en vidéo-live

Certains gilets ont réussi à faire tomber des blocs de bétons devant les poternes et sont passés au compte-goutte à l'intérieur. Les forces de l'ordre se sont repositionnées au fur et à mesure des mouvements des manifestants pour bloquer toutes les entrées. Un jeu du chat et de la souris suivi en direct sur notre compte Twitter

21 manifestants ont été arrêtés, 16 placés en garde à vue d'après la préfecture pour entre autres "détention d'armes prohibées" : des cocktail molotov ont été retrouvés dans des sacs à dos. Une poignée de gilets jaunes s'est retrouvée en début de soirée place de l'horloge, devant la mairie d'Avignon.

Choix de la station

France Bleu