Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 53 en orange

VIDÉO - Un hélicoptère bombardier d'eau à la disposition des pompiers du Gard pour l'été

-
Par , France Bleu Gard Lozère
Saint-Génies-de-Malgoirès, France

La saison des feux de forêt a démarré dans le Gard. Jusqu'au 7 septembre, les pompiers auront à leur disposition un hélicoptère bombardier d'eau. Il est loué par le SDIS 30 pour pallier l'absence des Trackers.

L'hélicoptère bombardier d'eau sera basé tout l'été à la caserne de Saint-Geniès-de-Malgoirès
L'hélicoptère bombardier d'eau sera basé tout l'été à la caserne de Saint-Geniès-de-Malgoirès © Radio France - Sylvie Duchesne

C'est à la caserne de Saint-Géniès-de-Malgoirès entre Nîmes et Alès que cet hélicoptère bombardier d'eau sera stationné tout l'été. Après les incendies survenus en 2019, les pompiers du Gard voulaient d'avantage d'autonomie en l'absence des Trackers.

"Cet appareil peut travailler si les avions sont absents explique le colonel Thierry Carret, directeur adjoint du Service Départemental d'Incendie et de Secours du Gard et il permet de faire des choses que les avions ne pouvaient pas forcément faire, notamment lorsqu'on est sur des environnements imbriqués avec des habitations, comme en périphérie d'une commune. Ça permet aussi, sur des feux type Générac, d'avoir une permanence et ça pour les pompiers, ça a une valeur ajoutée exceptionnelle.

Le colonel Thierry Carret, directeur adjoint du SDIS 30

Un largage toutes les 3-4 minutes

Cet Ecureuil B3 d'une contenance de 1.000 litres d'eau pourra intervenir rapidement sur certains départs de feux. "Lorsque le point d'eau est à proximité, on peut avoir un largage toutes les 3-4 minutes. Le remplissage se fait n'importe où en 1 minute. On l'a mis à Saint-Geniès car c'est une zone où on a de nombreux départs de feu. "Coût de la location pour l'été : près de 300.000 euros.

C'est 49% le département, 51% les communes explique Alexandre Pissas, le président du SDIS. C'est rendu nécessaire par le fait qu'on n'a plus les Trackers et les Trackers, c'est l'État qui les finançait. Le directeur (du SDIS) m'a dit : "vu la saison qu'on a eu l'an dernier, il faut qu'on soit prêt à faire face." C'était une dépense nécessaire. Le 2 août 2019 quand Franck Chesneau a perdu la vie, ça a été un traumatisme pour nous." L'hélicoptère entrera en fonction dès le 11 juillet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess