Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - Une coopérative funéraire ouvre à Rennes

A quelques jours de la Toussaint, découverte d'une nouveauté sur le marché du funéraire, une coopérative funéraire vient de se créer à Rennes. Son objectif, remettre l'humain au cœur de l'organisation d'obsèques.

Rennes, France

C'est nouveau et ça débarque à Rennes. La première coopérative funéraire vient d'être créée et c'est Isabelle Georges qui en est la présidente. Le concept vient du Québec.

De quoi s'agit-il?

"C'est une entreprises sous forme de coopérative c'est-à-dire qu'elle appartient à ses membres et qu'elle est à gestion désintéressée" explique Isabelle Georges. "Les profits sont réinvestis en intégralité dans la coopérative" poursuit-elle."Le profit est un moyen et pas une fin".

Quinze personnes travaillent à ce projet à Rennes depuis un an, il s'agit de gens du secteur du funéraire mais pas seulement. La coopérative funéraire a trouvé un local, quartier de la Bellangerais, qui doit ouvrir à la fin du mois de novembre.

"L'objectif, c'est de remettre du sens dans l'organisation des obsèques, explique Isabelle Georges. On veut mettre la personne humaine au centre de tout. On souhaite aussi proposer des funérailles plus écologiques". 

Des obsèques plus écologiques

La président de la coopérative funéraire explique que pour faire des obsèques plus écologiques, cela passe d'abord par "moins d'article vendus pour des obsèques, quand il y a une possibilité de réemploi on la propose comme de remplacer le capiton dans un cercueil par un tissu choisi par la famille". Les matériaux des cercueil sont aussi plus respectueux de l'environnement.

Des cafés mortels pour parler du sujet tabou de la mort

"Le funéraire est un secteur opaque et le sujet de la mort est toujours tabou" reconnait Isabelle Georges. "C'est pourquoi nous organisons des cafés mortels où on accède à l'information sur la mort, sans tabou ni gène". 

Ce jeudi, un café mortel est organisé aux Ateliers du Vent à Rennes. Toutes les infos sur la coopérative funéraire à Rennes sur le site dédié. Il en existe déjà à Nantes et Bordeaux. Des projets sont en cours à Angers, Dijon et Strasbourg.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu