Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉOS - Une maison style Art Déco en démolition sur l'avenue Jean-Jaurès à Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Il ne reste quasiment plus rien de la maison style Art Déco à l'angle de l'avenue Jean-Jaurès et de la rue de l'abattoir à Nîmes. Bientôt à la place, il y aura des logements. Une démolition qui provoque la nostalgie des passants et des habitués du quartier.

Un promoteur immobilier est en charge de la démolition de la maison "Art Déco"
Un promoteur immobilier est en charge de la démolition de la maison "Art Déco" © Radio France - Juliette Pierron

À sa place, très bientôt, des logements neufs. La maison style Art Déco située à l'angle de l'avenue Jean-Jaurès et de la rue de l'abattoir à Nîmes n'est presque plus que poussières. Les tractopelles sont passés par là. C'est l'histoire d'un héritage et d'une mémoire bientôt disparue. Devant la maison Art Déco à moitié détruite, il y a un banc sur lequel Paul, 87 ans, discute avec ses amis : "On aurait pu peut-être la conserver, mais c'est une histoire de conflit entre les héritiers. Alors ils vendent à des promoteurs, qui eux s'en foutent et vont construire un immeuble."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pourtant en février 2020, un comité de quartier s'est créé pour tenter de sauver l'édifice, en vain. Roselyne, qui passe devant la maison par curiosité, en faisait partie : "On a essayé de bouger mais ça n'a rien fait. Et puis ce n'est pas la seule, il y a deux autres projets de démolition sur l'avenue", déplore-t-elle. 

"Nîmes est une très belle ville, mais il n'y a pas que l'écusson et la romanité à préserver." Serge Lantin, grand défenseur du patrimoine nîmois

Les deux autres maisons concernées sont une maison d'antiquaire en bas de l'avenue Jean-Jaurès et une autre demeure au numéro 26 de cette même avenue. Pour Serge Lantin, grand défenseur du patrimoine nîmois, c'est un crève-cœur. "L'avenue Jean-Jaurès, c'était un quartier typiquement résidentiel, les maisons cossues nîmoises avec un jardin. Mais bientôt il n'en restera plus rien."

Un triste constat selon le passionné : "C'est cette perte du patrimoine qui fait que toutes les villes se ressemblent. Certes Nîmes est une très belle ville, mais il n'y a pas que l'écusson et la romanité à préserver."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess