Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Vigilance rouge canicule : quelles conséquences dans les Bouches-du-Rhône, le Gard, l'Hérault et le Vaucluse ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse

Des températures pouvant atteindre 42 à 45 degrés sont attendues ce vendredi dans les Bouches-du-Rhône, le Gard, l'Hérault et le Vaucluse. Météo France a placé ces départements en vigilance rouge jusqu'à dimanche matin. Des recommandations du ministère de la Santé accompagnent cette décision.

On se rafraichit comme on peut en période de canicule
On se rafraichit comme on peut en période de canicule © Maxppp -

La chaleur est "exceptionnelle" en cette fin de semaine sur le Gard, le Vaucluse, l'Hérault et le nord des Bouches-du-Rhône, avec des records absolus de températures attendus, selon Météo France, qui a placé vendredi ces départements en vigilance rouge (une première) jusqu'à dimanche matin. "Des effets sanitaires graves peuvent être rencontrés chez toute personne traversant ces territoires, y compris les personnes en bonne santé", a précisé de son côté Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, lors d'un point presse jeudi après-midi avec la ministre de la Santé Agnès Buzyn. 

Les autorités recommandent à tous les habitants et visiteurs de ces départements d'éviter au maximum les activités en extérieur.

La vigilance rouge déclenchée par Météo France dans ces quatre départements à cause de la canicule "ne se limite pas à une analyse des facteurs météorologiques" mais correspond "à une alerte sanitaire maximale", ont-ils précisé lors de cette conférence de presse. La ministre de la Santé demande donc l'annulation ou le report des sorties scolaires et des événements festifs ce vendredi dans ces quatre départements. Seule exception : si ces événements "se déroulent dans des lieux frais sans nécessité de déplacements exposant à la chaleur".     

Par ailleurs, les activités d'éducation physique et sportive à l'école seront annulées et "les familles qui le peuvent et le souhaitent seront aurorisées à ne pas emmener leurs enfants à l'école après avoir prévenu l'établissement", a expliqué Agnès Buzyn.

Les cellules de crise sont activées par les préfectures des Bouches-du-Rhône, du Gard, de l'Hérault et du Vaucluse. "Des mesures règlementaires de limitation ou d'interdiction adaptées seront prises par les préfets", notamment pour les grands rassemblements ou manifestations sportives, a précisé la ministre de la Santé. Dans ce cas, les capacités de secours seront adaptées. Les maraudes vont également être renforcées pour prendre en charge les sans-abris.  

De leur côté, les maires sont invités à poursuivre leur mobilisation pour "accompagner les personnes vulnérables isolées et à organiser un accès quotidien à l'eau et à des salles rafraichies" pour ces personnes. Le plan bleu sera également déclenché dans les établissements médico-sociaux des quatre départements, a indiqué la ministre.

Plusieurs préfectures ou communes ont déjà annoncé des mesures pour faire face à la canicule.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu