Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEOS - à Couzeix (Haute-Vienne), des jeunes se sensibilisent au port de la ceinture dans un car renversé

-
Par , France Bleu Limousin

Mettre sa ceinture de sécurité lors des transports en milieu scolaire. La préfecture de Haute-Vienne a tenu à le rappeler ce mardi devant les 200 élèves de CM1 et CM2 de l'école Jean-Moulin de Couzeix. Ils ont profité d'une expérience unique : monter dans un car qui se couche sur son flanc.

Les enfants de l'école Jean-Moulin qui sortent du bus renversé
Les enfants de l'école Jean-Moulin qui sortent du bus renversé © Radio France - Mickaël Chailloux

Pour monter dans ce bus, il fallait une bonne dose de courage. C'est ce qu'ont eu les 200 élèves de CM1 et CM2 de l'école Jean-Moulin de Couzeix, en Haute-Vienne. Ils ont grimpé dans ce car scolaire qui s'est ensuite renversé sur le côté. Les jeunes ont été ensuite évacués par le toit du véhicule.

Evidemment, il s'agissait d'une simulation d'accident de la route, réalisée en toute sécurité par la société Agora Formations. Dans ce car "unique en Europe", installé sur un camion, ils ont assisté à une sensibilisation à la sécurité routière. "Dans quel cas est-il important de mettre la ceinture de sécurité" lance Francis, le formateur. "Tout le temps" répondent les enfants. Muni d'une miniature d'un petit bus jaune, Francis mime les explications...avant que les enfants attachent leur ceinture. Il appuie alors sur un petit bouton qui fait basculer tout le groupe sur le côté gauche. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"C'est comme si ton corps était penché, c'est super bizarre" - Salif, élève de CM2 à Couzeix

Les élèves peuvent donc vérifier en temps réel que leur ceinture de sécurité leur sauve la vie. Une fois passé la peur, Eva explique sobrement que "maintenant, on se rend compte que si on ne met pas sa ceinture, on meurt". Certains feront de la prévention auprès de leurs camarades, comme Lily-Rose, qui veut que ce soit un réflexe pour ses copains et copines. "Ils oublient de la mettre et y pensent après être partis. Ce n'est pas bien" estime la fillette en CM2. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un bus qui se couche sur la route : le type d'accident le plus fréquent

Une telle opération était organisée sous le patronage de la préfecture de Haute-Vienne, dans le cadre de la semaine de la sécurité routière au travail. "Lors d’accidents de circulation impliquant des véhicules de transport en commun de personnes" note la préfecture, "la plupart des traumatismes corporels graves sont consécutifs à l’éjection des occupants hors véhicules ou à leur projection à l’intérieur de celui-ci." D'où l'importance de la ceinture de sécurité pour sauver des vies. "Surtout pour ces jeunes qui feront leur entrée au collège l'an prochain" souligne le maire de Couzeix Sébastien Larcher. "Nous avons le ramassage scolaire sur notre commune. Plus de 900 enfants sont sollicités pour monter dans une bus à Couzeix" explique le premier édile de la ville. La sensibilisation est donc très importante. 

Cette opération de la préfecture de Haute-Vienne ne s’est pas tenue uniquement en milieu scolaire. Les 12 salariés d’Europ’Voyages 87, société de transport en cars, ont été formés le lundi 16 novembre. Le mercredi 18 novembre, des mises en situation professionnelles pour des personnels des centres d’incendies et de secours de Beaubreuil à Limoges se tiendront autour du car renversant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess