Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉOS - Cour Bareuzai vs centre Dauphine : deux galeries commerciales, deux ambiances

-
Par , France Bleu Bourgogne

À Dijon, tandis que le Cour Bareuzai, galerie commerciale aménagée dans un passage classé, a fière allure, le centre Dauphine tout proche se morfond.

Le Cour Bareuzai, une galerie commerciale aménagée dans un bâtiment classé dans le centre de Dijon
Le Cour Bareuzai, une galerie commerciale aménagée dans un bâtiment classé dans le centre de Dijon © Radio France - Olivia Cohen

Dijon, France

Une boutique de plus est en liquidation au centre Dauphine à Dijon. La maroquinerie Victoria fermera définitivement ses portes le 31 décembre et son gérant partira à la retraite. 

La galerie commerciale est de plus en plus déserte, alors qu'à quelques mètres de là, le Cour Bareuzai a fière allure. Cette galerie commerciale nouvelle génération a été aménagée dans un bâtiment classé à l'architecture typiquement bourguignonne.

Deux salles deux ambiances

Le Cour Bareuzai, c'est un peu le summum de l'espace branché, qui allie vieilles pierres et boutiques design, le tout agencé autour d'un passage piéton qui débouche sur la place François Rude. 

Ce sont des investisseurs privés qui ont racheté les lieux et tout rénové. Les Dijonnais comme les touristes s'émerveillent, seul Jean-François s'agace du bâtiment ajouté : "Je n'aime pas du tout ce verre doré qui permet de voir à l'intérieur des boutiques, alors que j'aime beaucoup les vieilles maisons."

Le Délirium café, lui, est installé dans un bâtiment classé de deux étages, poutres aux plafonds, voûtes de pierre : "Les gens viendront autant pour les bières belges que pour le lieu", assure Romane, la gérante. Le bar ouvre le 8 novembre, le lendemain de l'inauguration officielle du Cour.

Un avenir incertain pour le centre Dauphine

Justement, signe révélateur, le magasin Nature et Découvertes a quitté le centre Dauphine pour prendre ses quartiers dans les vitrines flambant neuves du Cour Bareuzai. Le centre Dauphine, sombre et en mauvais état, date des années 70. Il n'est plus vraiment au goût du jour, confient beaucoup de Dijonnais. Pour l'heure, les commerçants ne savent absolument pas ce qu'il va advenir du centre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu