Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEOS - Départementales dans le Doubs : les propositions des candidats sur les mineurs migrants isolés

-
Par , , France Bleu Besançon

A l'approche des élections départementales des 20 et 27 juin 2021, France Bleu a interrogé les chefs de file des principaux partis candidats dans le Doubs sur le sort des mineurs migrants isolés. L'action sociale à l'égard de ces jeunes fait partie des compétences des conseils départementaux.

Un jeune migrant avec son smartphone dans la gare de Besançon où il y a du WiFi gratuit (image d'illustration).
Un jeune migrant avec son smartphone dans la gare de Besançon où il y a du WiFi gratuit (image d'illustration). © Radio France - Jean-François Fernandez

L'action sociale est un volet très important des compétences des conseils départementaux. Parmi ses différents aspects figure la prise en charge des mineurs migrants isolés, c'est-à-dire les jeunes de moins de 18 ans qui arrivent en France, seuls et sans famille. A l'occasion des élections départementales (20 et 27 juin), France Bleu Besançon a demandé aux chefs de file des trois principales tendances politiques candidates dans le Doubs, leurs propositions sur cette situation.

Les candidats sont d'abord interpellés par Noëlle Ledeure et Odeline Largier, bénévoles à l'association SolMiRé (SOLidarité MIgrants REfugiés). Elles se battent pour un meilleur accueil des migrants mineurs non-accompagnés et demandent à ce que plus aucun n'en soit réduit à dormir à la rue.

Les jeunes migrants isolés dans le Doubs : que disent les candidats 

Les trois candidats qui ont participé au débat France Bleu Besançon - L'Est Républicain nous donnent leurs priorités sur la prise en charge des migrants mineurs non-accompagnés.

Christine Bouquin

Pour Christine Bouquin (Les Républicains, présidente sortante) : "Il n'y a pas de mineurs isolés à la rue, ce sont des majeurs qui sont à la rue et ce n'est pas de la compétence du département." L'actuelle président du conseil départemental du Doubs estime accueillir les mineurs isolés avec "beaucoup d'humanité" et leur fournir "gîte, couvert et formation". La candidate de la droite a un projet de "maison pour les adolescents" qui, si elle est élue, "verra le jour dans les années à venir".

Raphaël Krucien

Raphaël Krucien (Union de la gauche) pense que "le Doubs ne réalise aujourd'hui pas la mission de mise à l'abris". Il s'engage à mobiliser le patrimoine bâti nécessaire s'il est élu. "Il y a aujourd'hui une vacance dans le patrimoine du bailleur social Habitat 25, qui est donc dans le giron du département du Doubs, qui est elle aussi mobilisable".

Jacques Ricciardetti

Selon Jacques Ricciardetti (Rassemblement national), le département du Doubs consacre actuellement trop d'argent à la protection des mineurs isolés. "C'est toujours au détriment de nos compatriotes français du département du Doubs." Il veut réduire se budget et se calquer sur "les départements de la Côte d'Or et de la Saône-et-Loire"

Les élections départementales avec France Bleu Besançon

Deux débats en partenariat avec L'Est Républicain, à suivre ou à revoir avant le premier tour :

Deux soirées électorales les 20 et 27 juin

Toute l'actualité des élections sur francebleu.fr, Twitter et Facebook.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess