Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉOS - Un vieil homme entasse, chez lui, des centaines de tonnes de ferraille, opération de déblaiement en cours

mardi 6 novembre 2018 à 17:30 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Protégés par la gendarmerie, les services de l'État sont venus constater ce mardi 6 novembre, ce dépôt de ferraille et de carcasses de voitures qu'ils jugent illégal et dangereux. Le propriétaire, lui, estime être dans les règles. Mais la préfecture de la Mayenne a décidé de tout enlever.

illustration
illustration © Radio France

Lignières-Orgères, France

La journée fut marquée par le malaise du propriétaire, un vieil homme de 75 ans, une fois l'état des lieux terminé, une fois les documents administratifs signés.

Une équipe du SMUR et des pompiers sont intervenus pour l'évacuer vers un hôpital de l'Orne, ça n'a pas été simple car le ferrailleur s'est débattu.

L'ambulance partie, les opérations de nettoyage ont alors commencé. Un énorme bulldozer, équipée d'une pince géante, s'est mis à l'oeuvre. Un chantier énorme.

De la ferraille, des voitures rouillées, des cabines de camion à l'abandon, des pneus et divers objets métalliques, comme par exemple des gazinières, il y en a plein. Plusieurs centaines de tonnes. Un capharnaüm à l'air libre, des déchets entassés ici et là, parfois sur plusieurs mètres de hauteur.

illustration - Radio France
illustration © Radio France

C'est le dénouement d'une affaire qui dure depuis des dizaines d'années, dans ce coin de la campagne mayennaise, au coeur du parc naturel régional Normandie-Maine. Des riverains avaient porté plainte, l'Etat avait accordé au vieil homme plusieurs délais pour déblayer, ce qu'il n'a jamais fait. La Préfecture a récemment pris un arrêté pour évacuer cet hallucinant bric-à-brac. Plusieurs semaines seront probablement nécessaires pour que les terrains soient correctement nettoyés.

illustration - Radio France
illustration © Radio France