Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vieillissement de la population : la Manche va devoir relever le défi de la dépendance

-
Par , France Bleu Cotentin

D'après une étude de l'INSEE de Normandie publiée en partenariat avec le département de la Manche, le nombre de personnes âgées dépendantes va continuer d'augmenter dans les 10 ans qui viennent. Des prévisions qui nécessitent qu'on anticipe le phénomène.

La Manche devrait compter 3800 nouveaux cas de personnes dépendantes à l'horizon 2030.
La Manche devrait compter 3800 nouveaux cas de personnes dépendantes à l'horizon 2030. © Radio France - Luc Nobout

Les chiffres sont parlants. Dans la Manche, on comptait en 2016, 152 000 seniors, autrement dit, des habitants de plus de 60 ans. Ils représentaient un peu plus de 30% de la population, soit déjà 5% de plus que la moyenne nationale. Et ce n'est qu'un début... D'après l'INSEE, ce taux devrait passer à plus de 38% de la population en 2030

Le papy-boom de la dépendance

Assez logiquement, le nombre de personnes dépendantes va également augmenter dans les 10 ans à venir. Aujourd'hui, ils sont 24 300 dans la Manche a présenter une perte d'autonomie qui nécessite une prise en charge plus ou moins lourde. Les projections de l'INSEE tablent sur 3800 cas supplémentaires en 2030.

Ce vieillissement de la population s'explique notamment par l'arrivée dans la tranche des plus de 75 ans de la génération du baby-boom, et par l'attrait de la Manche, notamment de sa zone littoral, pour les nouveaux retraités qui viennent y élire domicile. Mais cette situation représente pour le département, un défi de taille : être en capacité d'accompagner ces nouveaux publics dépendants, que ce soit dans les maisons de retraite, ou à domicile. 

Près de 1200 emplois à créer

Aujourd'hui dans la Manche, l'accompagnement des personnes âgées dépendantes mobilise quelque 8860 emplois à temps plein. Près de la moitié de ces emplois sont dans les EHPAD, mais il faudra penser à prévoir des places supplémentaires, en agrandissant l'existant, ou en construisant de nouveaux établissements. En recrutant également : on estime les besoins à plus de 500 postes dans les maisons de retraite. Il faut aussi prévoir le renforcement des services qui permettent le maintien à domicile. Près de 700 postes seraient nécessaires. Au total, il faudra donc créer environ 1200 postes en 10 ans dans ce secteur d'activité. L'INSEE prévient : dans un contexte où le nombre d'actif va baisser, cet objectif pourrait être compliqué à atteindre, s'il n'est pas anticipé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu