Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'association Les Madeleines, dans la Vienne, héberge d'anciennes prostituées nigérianes

-
Par , France Bleu Poitou
Vienne, Département Vienne, France

Depuis un an environ, une association héberge dans la Vienne d'anciennes prostituées nigérianes. Samedi une soirée swing est organisée pour récolter des fonds pour l’association.

Encore entre 50 et 100 jeunes femmes nigérianes se prostituent dans les rues de Poitiers.
Encore entre 50 et 100 jeunes femmes nigérianes se prostituent dans les rues de Poitiers. © Maxppp - Max Rosereau

Samedi soir une "soirée swing" est organisée au cirque Octave Singulier, à Poitiers, au profit de l’association Les Madeleines. Depuis un an, elle héberge d'anciennes prostituées nigérianes.

En ce moment l'association accueille cinq femmes

L'histoire de l'association des Madeleines commence il y a un an. A l'époque Elsa Bernardeau propose une maison, quelque part dans la campagne poitevine, pour loger d'anciennes prostituées nigérianes. L'association des ami-e-s des femmes de la libération, qui s'occupe de sortir ces femmes de la prostitution, couvre les frais. Ensuite, en janvier, Elsa monte sa propre association : Les Madeleines, en hommage à sa mère "qui était féministe et contre la traite humaine".

"Nous offrons à ces jeunes femmes une structure de vie, mais plus encore des cours d'alphabétisation, de sensibilisation à la culture française comme la cuisine, la couture" explique la fondatrice de l’association. Une intégration longue et délicate pour ces femmes, qui pour beaucoup subissent des chocs post traumatiques des nombreuses violences subies.

Nous offrons à ces jeunes femmes une structure de vie, mais plus encore des cours d'alphabétisation, de sensibilisation à la culture française

Aujourd'hui l'association a besoin de plus de moyens humains et matériels pour pouvoir vivre et se développer. Les Madeleines vivent de dons privés mais espèrent pouvoir obtenir des subventions bientôt. L'association recherche aussi des bénévoles (ils sont un trentaine aujourd'hui). L'objectif d'Elsa Bernardeau : créer d'autres maisons d'accueil.

Encore entre 50 et 100 femmes nigérianes se prostituent à Poitiers

Bal swing solidaire : le samedi 20 octobre au cirque Octave Singulier à Poitiers. C'est à partir de 18 heures. Tarif : cinq euros. Audrey et les faces B sera notamment sur scène, bénévolement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess