Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vierzon : la " Bac " mise en sommeil au commissariat

-
Par , France Bleu Berry

A partir du 1er mars, il n'y aura plus de brigade anti-criminalité à Vierzon. La Bac (Brigade Anti Criminalité) de jour sera mise en sommeil, faute d'effectifs suffisants de policiers.

Le commissariat de Vierzon (Cher)
Le commissariat de Vierzon (Cher) © Radio France - Michel Benoit

La bac de nuit avait déjà été supprimée il y a quelques années. Au 1er mars, il n'y aura plus que 43 policiers en tenue à Vierzon, a calculé le syndicat Unité SGP Police au lieu de 52 prévus. La députée Nadia Essayan rencontrera le conseiller police du ministère de l'intérieur le 4 mars. Les syndicats veulent mobiliser les parlementaires et les élus locaux pour mettre fin à cette hémorragie, mais ce n'est pas gagné. De cinq policiers il y a quelques années, la bac de jour avait été ramenée à trois et donc à zéro au 1er mars. 

Pour David Auroi, délégué Unité SGP Police, le commissariat de Vierzon, n'aura plus aucune variable d'ajustement pour travailler : " La bac de jour faisait des transferts, toutes les petites taches indues que les collègues ne pouvaient pas faire. Le fait d'avoir mis en sommeil la bac, ces trois fonctionnaires vont venir combler des postes de fonctionnaires qui sont partis mais on aura toujours à peine une patrouille possible. S'ils doivent faire une présentation au tribunal, ou une mission autre, il n'y aura pas deuxième patrouille. La bac, c'était comme une deuxième patrouille." 

Une nouvelle bataille en perspective pour le commissariat de Vierzon
Une nouvelle bataille en perspective pour le commissariat de Vierzon © Radio France - Michel Benoit

Neuf postes d'ici fin mai au commissariat de Bourges

Une baisse récurrente des effectifs de police à Vierzon, qui n'empêche pas d'observer une chute importante de la délinquance l'an dernier sur la ville (jusqu'à 30 % sur certains faits). Davantage de caméras et une montée en puissance de la police municipale viennent palier ces diminutions d'effectifs, "la montée de la police municipale, c'est un allié pour nous " se réjouit David Auroi. " Le seul problème, c'est qu'ils ne peuvent pas faire toutes les interventions : transporter un gardé à vue devant un magistrat pour le présenter, emmener un étranger en situation irrégulière vers un centre de rétention, la police municipale ne peut pas le faire. Les policiers municipaux ne font pas non plus de travail d'enquête." Le commissariat de Bourges vient également en complément sur Vierzon, Bourges où neuf postes de policiers ont été obtenus d'ici fin mai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess