Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vierzon : la maternité et son combat pour la sauver, dans un documentaire sur France 3

-
Par , France Bleu Berry

La maternité de Vierzon à la télé ce jeudi soir. France 3 diffuse à 23H05 un documentaire consacré au combat mené durant plusieurs mois pour éviter la fermeture de cette maternité. Un documentaire signé Richard Puech, intitulé " Maternité, le désert ou la vie ", juste après le film "Sage-femme".

Le réalisateur, Richard Puech, a passé six mois en immersion aux côtés des sages-femmes de la maternité de Vierzon.
Le réalisateur, Richard Puech, a passé six mois en immersion aux côtés des sages-femmes de la maternité de Vierzon. © Radio France - Michel Benoit

Vierzon, France

Le réalisateur a filmé durant environ six mois ce combat, en immersion, aux côtés de la douzaine de sages-femmes. Un point de vue, plus qu'un parti pris, explique Richard Puech, à un moment où tout le monde pensait que la maternité était condamnée. On voit donc le travail au quotidien des personnels soignants, leurs interrogations et leur engagement pour sauver leur maternité. Un combat emblématique en France, alors que 40 % des maternités ont fermé depuis 20 ans.  

À défaut de recette, ce documentaire donne des clefs qui peuvent expliquer la réussite de ce combat : "Une des clefs, c'est la prise de conscience des gens eux-mêmes et leur mobilisation, souligne Richard Puech. Une bonne partie de la population s'est mobilisée au travers de diverses actions, souvent originales. Il y a eu une chaîne humaine autour de l'hôpital, des poupons accrochés aux grilles. Mais le plus important, cela a été le soutien constant, sur la durée, de la population. Mais j'ai voulu d'abord m'intéresser au travail des sages-femmes avec ce dévouement constant, qu'importe les difficultés rencontrées." 

Les personnels de l'hôpital de Vierzon avaient notamment organisé une marche jusqu'au centre hospitalier de Bourges. - Radio France
Les personnels de l'hôpital de Vierzon avaient notamment organisé une marche jusqu'au centre hospitalier de Bourges. © Radio France - Michel Benoit

Mais aujourd'hui, le problème de fond demeure toujours à l'hôpital de Vierzon et risque de poser à nouveau la question du maintien de cette maternité, reconnait le réalisateur : "Les problèmes budgétaires de l'hôpital perdurent. Il y a aussi l'âge des médecins gynécologues-obstétriciens. Ils sont très proches de la retraite et se pose le problème de leur remplacement dans un bassin qui n'est pas forcément très attractif de prime abord. Donc, l'épée de Damoclès est toujours là. Ce documentaire permet peut-être de mieux évaluer les conséquences humaines des décisions qu'on prend quand on est dirige une administration de santé. La santé, ça un coût, mais la santé, ça n'a pas de prix."

Choix de la station

France Bleu