Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vierzon lance le compte à rebours jusqu'au Tour de France

-
Par , France Bleu Berry

Le directeur du Tour de France était ce jeudi à Vierzon. Christian Prudhomme est venu découvrir le tracé du départ de la 7eme étape, prévue le 2 juillet.

Nicolas Sansu, maire de Vierzon et Christian Prudhomme, directeur du Tour, devant le grand vélo installé place Gabriel Péri.
Nicolas Sansu, maire de Vierzon et Christian Prudhomme, directeur du Tour, devant le grand vélo installé place Gabriel Péri. © Radio France - Michel Benoit

Ce sera la plus longue étape avec 248 km vers Le Creusot, juste avant les alpes. C'est la première fois que Vierzon accueille une étape du Tour ; il y était juste passé en 1953.   L'aboutissement de 10 ans de travail pour le maire Nicolas Sansu qui espère que les conditions sanitaires se seront bien améliorées pour le 2 juillet... pour une belle fête : " Je pense qu'à un moment, on va arrêter de nous empêcher de vivre pour nous empêcher de mourir. Ce rendez-vous cycliste va nous permettre de redonner de l'espoir. On a réussi à inscrire Vierzon dans le paysage cycliste français. C'était ça le travail. On a deux coureurs pros licenciés à Vierzon : William Bonnet et Marc Sarreau. On a accueilli le tour de l'avenir parce qu'on voulait montrer qu'on s'intéressait aux jeunes. On a eu Paris-Nice. On a également eu deux fois  la Route de France, qui était une course féminine par étapes. On accueillera les filles qui participent aux étapes anticipées du Tour. Elle partiront de Vierzon vers Le Creusot le 1er juillet. L'objectif, c'est vraiment la pratique du cyclisme de tous les jours mais aussi au plus haut niveau. C'est vraiment comme ça qu'on installe un sport dans une ville." 

Un espace du Tour de France a été aménagé dans l'office de tourisme de Vierzon.
Un espace du Tour de France a été aménagé dans l'office de tourisme de Vierzon. © Radio France - Michel Benoit

Des petits fanions pavoisent déjà les vitrines des commerces, pourtant un compte à rebours dans la vitrine de l'office de tourisme indique que nous sommes encore à 134 jours du 2 juillet. Un espace du Tour de France, y a été aménagé.  Le directeur du Tour, Christian Prudhomme se dit impressionné, notamment par cette colonne qui reprend le tracé de la course dans le ville : " Il y a ce petit kiosque qui reprend le tracé des 6,6 km de départ fictif dans la ville avant le départ réel route de Foëcy. C'est très bien fait. On sent l'âme du Tout de ans ce lieu. Honnêtement, je n'ai pas souvenir d'un tel espace dédié au Tour, sauf une fois. c'était pour le départ de Bruxelles en 2019." 

Le départ réel sera donné route de Foëcy, après un périple du peloton dans Vierzon.
Le départ réel sera donné route de Foëcy, après un périple du peloton dans Vierzon. © Radio France - Michel Benoit

Le Club Cycliste Vierzonnais expose quelques pièces rares dans cet espace du Tour : " On a récupéré les maillots de Georges Meunier, de Jean Graczyk, et Jacques Labertonnière " détaille Laurent Le Mouel, président du Vélo Club Vierzonnais. " Meunier et Labertonnière sont nés à Vierzon et c'est eux qui relient Vierzon et le Tour de France, avec bien sûr William Bonnet, aujourd'hui. On espère que Marc Sarreau fera son premier Tour cet année." 

Les fanions du Tour de France pavoisent déjà les vitrines à Vierzon
Les fanions du Tour de France pavoisent déjà les vitrines à Vierzon © Radio France - Michel Benoit

Différentes animations vont faire monter la température d'ici cet été pour que les habitants s'y préparent au mieux : " Evidemment ça râle un peu parce que ça va coûter des sous, mais je pense que c'est très positif pour la ville. Cela fera parler de nous" estime ce Vierzonnais , tandis que cette Vierzonnaise espère que le Tour fera peut-être adopter de nouvelles habitudes à certains : " J'espère que ça va en inciter quelques uns à abandonner leur voiture pour prendre leur vélo en centre ville ! "  Un départ d'étape est facturé 96.000 euros à la ville hôte..

Choix de la station

À venir dansDanssecondess