Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vierzon : moins de gâchis en cuisine à l'hôpital

lundi 13 novembre 2017 à 5:02 Par Michel Benoît, France Bleu Berry et France Bleu

Halte au gâchis alimentaire à l'hôpital de Vierzon. Depuis le mois de juillet, le centre hospitalier offre à la pastorale des migrants de Vierzon ses repas non consommés, au lieu de les jeter à la poubelle comme cela se faisait auparavant.

Des bénévoles de la pastorale des migrants de la paroisse de Vierzon récupèrent chaque semaine des repas non consommés à l'hôpital
Des bénévoles de la pastorale des migrants de la paroisse de Vierzon récupèrent chaque semaine des repas non consommés à l'hôpital © Radio France - Michel Benoit

Vierzon, France

Cette excellente idée a mis un peu de temps à s'organiser car il fallait trouver une association volontaire pour récupérer ces denrées qui doivent être distribuées le soir même. Respect de la chaîne du froid oblige. La pastorale des migrants et la paroisse de Vierzon ont réussi à s'organiser. Des bénévoles passent chaque vendredi après-midi et chaque samedi après-midi récupérer les surplus : onze repas en moyenne chaque jour.

Les repas sont tout simplement emmenés dans des glaciaires. - Radio France
Les repas sont tout simplement emmenés dans des glaciaires. © Radio France - Michel Benoit

"C'est très bon. Il suffit de rajouter un peu d'épices (du sel, du poivre), explique une bénévole, Marie Martineau, mais il faut qu'on les distribue rapidement. Généralement à 17H30, 18H00, tous les repas ont été offerts à des familles dans le besoin. Pas forcément des migrants. On aide tout le monde."

Comment cela fonctionne t-il ?

Côté intendance, c'est assez simple. Les bénévoles de la pastorale des migrants de la paroisse de Vierzon emportent les repas dans des glaciaires qu'ils emmènent tout simplement en voiture. En moyenne, 3 % des repas de l'hôpital ne sont pas consommés. "Impossible de préparer le nombre exact nécessaire explique Cécile Darras, responsable qualité à l'hôpital de Vierzon. Nos repas sont faits trois jours à l'avance. On ne peut donc pas prévoir le nombre nécessaire avec précision. On en fabrique donc comme si l'hôpital était plein tous les jours pour être sûrs d'en avoir assez. Et jusqu'à présent, on jetait ce qui n'était pas consommé."

Les cuisines de l'hôpital de Vierzon - Radio France
Les cuisines de l'hôpital de Vierzon © Radio France - Michel Benoit

La pastorale des migrants ne peut passer que les vendredi et samedi pour récupérer ces repas. Le centre hospitalier de Vierzon recherche d'autres associations qui pourraient intervenir les jeudi et dimanche soir. Ces repas pour l'instant finissent encore à la poubelle.