Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vierzon : première ville en Berry à bénéficier de Coeur de ville

-
Par , France Bleu Berry

Vierzon signe son programme Coeur de ville : il s'agit de reconquérir les centres villes en y implantant à nouveau des commerces et des logements. Le gouvernement a annoncé en mars dernier le déblocage de 5,5 milliards d'euros sur 5 ans pour financer ces actions.

Les différents partenaires signataires de la convention Coeur de Ville à Vierzon
Les différents partenaires signataires de la convention Coeur de Ville à Vierzon © Radio France - Michel Benoit

En Berry, Châteauroux et Bourges vont également bénéficier de ce plan en faveur des villes moyennes (222 villes listées en France). Vierzon est donc la première en Berry, à signer avec l'état notamment, un programme de huit actions dont certaines démarreront dès la prochaine rentrée de septembre.  Parmi ces actions, "J'offre une boutique". La ville de Vierzon va louer des boutiques à leurs propriétaires rue Joffre et sous-louera à des commerçants, à un prix défiant toute concurrence : pas plus de 150 euros de loyer mensuel, assure le maire de Vierzon, Nicolas Sansu : " Ca prend bien puisqu'on devrait avoir en septembre, quatre ou cinq boutiques qui ouvriront rue Joffre. Cette action devrait coûter environ 30.000 euros par an à la ville. On a donc sollicité des subventions, au Fisac (fonds d'intervention pour les services l'artisanat et le commerce). Mais c'est la limite de l'exercice, on a adressé cette demande en avril, on aura peut-être une réponse à la rentrée et un versement peut-être en décembre. On espère que Coeur de ville rendra ce financement prioritaire."  

Catherine Ferrier, préfète du Cher et Nicolas Sansu, maire de Vierzon.
Catherine Ferrier, préfète du Cher et Nicolas Sansu, maire de Vierzon. © Radio France - Michel Benoit

Ces actions Coeur de ville émargent sur des crédits de droit commun, mais le fait de les  lister, vise à les rendre prioritaires, même si ce n'est pas toujours facile, reconnait la préfète du Cher, Catherine Ferrier. L'éclairage public doit aussi être revu en centre ville et le maire Nicolas Sansu espère accueillir une partie de la biennale d'architecture d'Orléans, un programme à 140.000 euros. Il faut trouver un financement pour le mois d'octobre... il y a moins d'urgence pour les autres actions qui s'étaleront sur cinq ans. L'un des plus gros chantiers est la requalification du bâtiment B3 (l'ancienne usine société française),  un programme à 10 millions d'euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess