Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vierzon : un festival pour valoriser l'engagement citoyen

mercredi 7 novembre 2018 à 16:18 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Un festival de l'engagement citoyen ce mercredi à Vierzon. L'idée était de faire mieux connaitre notamment le service civique possible dès l'âge de 16 ans et jusqu'à 25 ans, mais aussi d'autres formes d'engagement associatif.

Le contrat de service civique était au coeur de ce festival citoyen
Le contrat de service civique était au coeur de ce festival citoyen © Radio France - Michel Benoit

Vierzon, France

Le Cher est l'un des départements où le nombre de services civiques a le plus augmenté en France : + 30 % entre 2016 et 2017.   Pour 2018, 350 services civiques devraient être signés dans le département, mais beaucoup d'associations peinent à trouver les profils dont elles ont besoin. Le service civique est trop souvent considéré comme une voie de garage en attendant mieux. C'est cela que veut changer Ludovic Abiven, directeur général de l'agence du service civique  : " Aujourd'hui des entreprises majeures, je peux citer Casino, Deloitte ou encore La Poste, viennent nous voir pour nous proposer de construire des parcours avec des jeunes intégrés en service civique. Ces entreprises se sont rendu compte que les compétences acquises pendant un service civique, on peut les transposer dans le monde de l'entreprise. Ce type de contrat, ce n'est pas du temps perdu."  

Ludovic Abiven, directeur général de l'agence du service civique. - Radio France
Ludovic Abiven, directeur général de l'agence du service civique. © Radio France - Michel Benoit

Beaucoup d'associations, intéressées par un service civique peinent à trouver les bons profils de jeunes. Une dizaine de postes étaient à pourvoir sur ce festival. La mission locale de Vierzon en recherche un. Sans succès jusqu'à présent explique Malika Lechelon, chargée de projet : " On a besoin de quelqu'un qui nous ferait un peu d'animation sur un espace multimédia. On ne trouve pas. Tout simplement parce que le premier critère pour devenir service civique, c'est la motivation. " Et cela pêche parfois sur ce point. Mais d'autres critères font parfois obstacle. L'association d'accompagnement social, le Relais recherche quatre services civiques. Cindy David, employée au 115 : " Le souci, c'est que nous ne prenons que des personnes majeures et qui possèdent le permis de conduire. Cela écarte de nombreux profils qui se présentent à nous."  Le service civique peut être un bon marchepied pour aborder la vie active ou pour mieux choisir sa voie. Victor est entré au Relais par ce contrat, il est aujourd'hui travailleur social : " C'est une bonne manière d'apprendre à travailler en équipe avec des objectifs à atteindre." 

250 jeunes étaient attendus pour ce premier festival de l'engagement citoyen, à Vierzon. - Radio France
250 jeunes étaient attendus pour ce premier festival de l'engagement citoyen, à Vierzon. © Radio France - Michel Benoit

Les contrats de service civique durent de 6 à 12 mois, payés 472 euros par mois.  Il est également possible de réaliser un service volontaire européen. YFU, une association de Tours qui permet à des jeunes d'aller vivre un temps à l'étranger,  vient d'embaucher une jeune allemande pour animer des ateliers jeunes : " Elle a son logement qui est pris en charge, également une somme pour l'argent de poche et la restauration. Son voyage est également financé, explique Pauline Maillard, responsable des bénévoles chez YFU. Cela lui apporte pour son vécu professionnel à venir, mais c'est évidemment un enrichissement sur le plan culturel et linguistique puisqu'elle ne parlait pas français quand elle est arrivée, et chaque jour, elle progresse dans la langue. " Des engagements citoyens à valoriser ensuite dans son parcours professionnel.