Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vierzon : une lotion pour préserver la peau irritée par le gel hydro-alcoolique

-
Par , France Bleu Berry

A Vierzon dans le Cher, une chercheuse a mis au point une lotion pour vous protéger des brûlures que peut occasionner le gel hydroalcoolique : sweetmom vient d'arriver sur le marché.

Myali Randriantsoa, docteur en biotechnologie à Vierzon
Myali Randriantsoa, docteur en biotechnologie à Vierzon © Radio France - Michel Benoit

Certaines professions doivent se désinfecter très souvent les mains contre le Covid et ce n'est parfois pas sans dégâts sur la peau. Sweetmom, c'est le nom de cette lotion, pourrait donc vous être utile. Elle est désormais en vente sur internet (et bientôt en magasins) en petits flacons de 50 ml à glisser dans la poche.  Cette lotion est à appliquer juste après vous être désinfecté les mains avec le gel hydroalcoolique. Elle est parfumée à la vanille de Madagascar dont est originaire Mialy et en partie réalisée à partir de graines de Tamarin, un arbre de là-bas. 

Sweetmom est commercialisée en petits flacons de 50 ml.
Sweetmom est commercialisée en petits flacons de 50 ml. © Radio France - Michel Benoit

Une lotion qui protège et nourrit la peau

Mialy est docteure en biotechnologie, elle travaille depuis trois ans sur les polymères végétaux. L'action de cette lotion, selon elle, va bien au delà d'une simple crème qui se contente d'éviter le dessèchement de la peau, "cette lotion reforme la barrière hydrolipidique de la peau " explique Mialy Randriantsoa. "Elle permet de protéger les mains et de nourrir la peau. Elle va donc bien au delà de la protection d'une simple crème ou huile qui se contentent de retarder le dessèchement de la peau.

Mialy Randriantsoa occupe un laboratoire à la pépinière d'entreprises de Vierzon
Mialy Randriantsoa occupe un laboratoire à la pépinière d'entreprises de Vierzon © Radio France - Michel Benoit

Sept ingrédients d'origine naturelle

Les infirmières, les aides-soignantes, tout le corps médical et même enseignant, grands consommateurs de gel hydroalcoolique pourraient donc être intéressés par ce produit très naturel, mis au point grâce aux appareils de Génialis à Henrichemont, "dans cette lotion, on n'utilise pas de tensioactifs. On a donc moins d'ingrédients, seulement sept, tous d'origine naturelle. Ils ne sont pas controversés dans le monde de la cosmétique. La lotion a d'ailleurs été validée par des toxicologues français. Contrairement aux crèmes pour les mains, elle ne colle pas, n'a pas de toucher gras et sèche rapidement. Les mains peuvent taper tout de suite sur un clavier ou un médecin pourra faire tout de suite une piqûre par exemple." La prochaine étape serait d'incorporer directement cette lotion dans le gel hydroalcoolique pour en atténuer les effets négatifs. Mialy espère convaincre des fabricants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess